Musical (1939)


Musique: Jerome Kern
Paroles: Oscar Hammerstein II
Livret: Oscar Hammerstein II
Production à la création:

Malgré sa glorieuse partition, Very Warm for May de Jerome Kern et Oscar Hammerstein II a été un énorme échec critique et financier qui n’a tenu l'affiche que 59 représentations. C’était l’une des nombreuses déceptions pour Hammerstein, qui avait semblait généralement avoir perdu ses repères depuis le début des années '30 et ne retrouverait le succès qu'avec Oklahoma! () en 1943.
Very Warm for May a malheureusement été la dernière partition de Kern à Broadway. Il a continué de participer à des musicals et, au moment de sa mort inattendue en 1945, il préparait une reprise de Show Boat () (qui a ouvrira ses portes au début de 1946 et qui comprenait Nobody Else But Me, la dernière chanson qu’il a écrite) et prévoyait de composer un musical sur Annie Oakley.

Stephen Sondheim a cité Very Warm for May comme une source d'inspiration pour son intérêt pour le théâtre musical. Sondheim a vu la production originale à l'âge de neuf ans. On sait qu'Oscar Hammerstein II allait devenir son mentor…


Very Warm for May a eu un très long et très tumultueux Try-Out, se jouant à Wilmington, Washington, Boston et Philadelphie. Les critiques et le public qui ont vu le spectacle avant Broadway étaient généralement enthousiastes, mais Max Gordon, le producteur, était mécontent de la mise en scène de Vincente Minnelli et a demandé à Hassard Short d’intervenir. Dans un premier temps, Short n'a pas été mentionné dans le programme, Minnelli restant mentionné comme "Staged by Vincente Minelli". Tout au long du Try-Out et de la série à Broadway, Hammerstein a été crédité pour la mise en scène du livret.
Gordon était aussi mécontent des danses; il a congédié le chorégraphe Harry Losee et engagé Albertina Rasch, mais tous deux sont crédités dans le programme. Au moins sept numéros musicaux ont été supprimés durant les Try-Out: Me and the Roll and You, Minute, une série de danses d’ouverture du deuxième acte (Rhumba-Tango-Paso Doble), Aires de Ballets, Dance Concerto, High Up in Harlem et The Arm of the Law. Le numéro Danse Da-Da est devenu Dance Da-Da, et une comparaison des programmes des Try-Out et de New York indique que le numéro a été considérablement réduit. Les chansons écrites pour le musical mais non utilisées étaient Quartet, Where the Weeping Willows Hide the Brook et Connecticut.
En raison de l’insistance de Gordon, le livret a été largement révisé et une intrigue parallèle avec des gangsters et un kidnapping a été complètement supprimée. Au moment où le musical est arrivé à Broadway, il ne lui restait plus que ses artistes, ses danses animées et sa superbe partition, et il n’y avait quasiment plus de livret. L’histoire manquait maintenant de conflit ou de drame, et vu que l’intrigue avait été simplifiée et perdu en tension, le spectacle est apparu transparent.
Dépouillé de son histoire originale, le livret révisé est maintenant centré sur ce qui se passe dans un théâtre d’été, et le spectacle devient une satire douce sur le théâtre d’été avant-gardiste « progressif » avec son auteur et metteur en scène Ogdon Quiler (Hiram Sherman) et la riche patronne des arts Winnie Spofford (Eve Arden).
Mais il y avait toujours eu magnifique partition, la All the Things You Are élégiaque est sans doute la plus belle ballade issue des musicals américains, et le In the Heart of the Dark n’est pas loin derrière. La partition offrait aussi The Lucky Fellow (Lady), All in Fun, In Other Words, Seventeen et l’irrésistible danse Heaven in My Arms.


Acte I
“In Other Words, Seventeen” (Grace McDonald, Donald Brian)
Finaletto: “Stop Dance” (Avon Long)
“Characterization” (aka “Ogden’s Charac- terization”) (Hiram Sherman) and “Babbling Brook Dance” (Kay Picture)
“All the Things You Are” (Hiram Sherman, Frances Mercer, Hollace Shaw, Ralph Stuart)
“Winnie’s Audition” (William Tell Overture, music by Gioachino Rossini) (Eve Arden; Accordionist: Milton Delugg)
“Harlem Boogie Woogie” (Dancers)
“May Tells All” (Grace McDonald)
“Heaven in My Arms (Music in My Heart)” (Jack Whiting, Frances Mercer, Hollace Shaw; Dancers: Evelyn Thawl, Sally Craven, and Kate Friedlich)
Finaletto: “In Other Words, Seventeen” (reprise) (Eve Arden)

Acte II
“That Lucky Fellow” (Robert Shackleton)
“L’histoire de Madame de la Tour” (Hollace Shaw, Virginia Card, Evelyn Thawl, Andre Charise)
“That Lucky Lady” (female version of “That Lucky Fellow”) (Grace McDonald)
“The Strange Case of Adams Standish” (aka “Brain Ballet”) (Hiram Sherman)
“In the Heart of the Dark” (Hollace Shaw)
“Ballet Peculiaire” (Walter Long, Maxine Barrat)
“Audition” (“Swing Low, Sweet Chariot” and reprise of “All the Things You Are”) (Matty Malneck’s Orchestra)
“Dance” (Grace McDonald)
“In the Heart of the Dark” (reprise) (Frances Mer- cer)
“The Deer and the Park Avenue Lady” (Andre Charise, Kay Picture)
“Scottische Scena” (Jack Whiting, Grace McDonald)
“All the Things You Are” (reprise) (Ray Mayer)
“Dance Da-Da”: (1) “Lady in Red” (Kate Friedlich) and (2) “The Blackbird and Lady in White” (Don Loper, Maxine Barrat)
“All in Fun” (reprise) (Frances Mercer, Jack Whiting)
“Interlude” (“Liebestraum”) (Grace McDonald, Richard Quine)
Finale

Aucun dossier informatif complémentaire concernant Very Warm for May


Version 1

Very Warm for May (1939-11-Alvin Theatre-Broadway)

Type de série: Original
Théâtre: Neil Simon Theatre (Broadway - Etats-Unis)
Durée : 1 mois 2 semaines
Nombre : 59 représentations
Première Preview : vendredi 17 novembre 1939
Première : vendredi 17 novembre 1939
Dernière : samedi 06 janvier 1940
Mise en scène : Vincente Minnelli
Chorégraphie :
Producteur :
Avec : Donald Brian (William Graham), Avon Long (Jackson), Grace McDonald (May Graham), Jack Whiting (Johnny Graham), Ray Mayer (Kenny), Robert Shackleton (Raymond Sibley), Richard Quine (Sonny Spofford), Frances Mercer (Liz Spofford), Max Showalter (Lowell Pennyfeather), Hiram Sherman (Ogdon Quiler), William Torpey (Jethro Hancock), Eve Arden (Winnie Spofford), Len Mence (Beamish), Seldon Bennett (Schlesinger), Bruce Evans (Electrician); Members of the Ogdon Quiler Progressive Workshop: Vera Ellen (later, Vera-Ellen) (Susan), Don Loper (Smoothy Watson), Maxine Barrat (Honey), Frank Egan (Mr. Pratt), Evelyn Thawl (Jane), Kate Friedlich (Sylvia), Peter Chambers (Mr. Magee), Virginia Card (Miss Wasserman), Kay Picture (Miss Hyde), Walter Long (Walter), Hollace Shaw (Carroll), Ralph Stuart (Charles), Pamela Randell (Pam), Marie Louise Quevli (Alice), Helena Bliss (Helen), Dolores Anderson (Dolores), Beulah Blake (Beulah), Andre Charise (Andre), Louis Hightower (Louis), Sally Craven (Sally), Jack Seymour (Jack), Webb Tilton (Webb), Jack Wilson (Peter), William Collins (Bill), Eleanor Eberle (Eleanor), Helen Donovan (Helen), Rudy Miller (Rudy), Ethel Lynn (Ethel), June Allyson (June), Claire Harvey (Claire), Billie Wirth (Billie), Miriam Franklyn (Miriam); Matty Malneck’s Orchestra: Matty Malneck (Alvin/violin), Milton Delugg (O’Cedar/accordion), Charles Marlowe (Homer/trumpet), Marshal Fisher (Marshal/guitar), Ralph Hansell (Ralph/drums), Joseph Quintile (Joseph/harp), Jean Plummer (Jean/piano), Russ Morhoff (Russ/bass)

 Pas encore de video disponible pour ce spectacle