Musical (2001)


Musique: Mel Brooks
Paroles: Mel Brooks
Livret: Mel Brooks • Thomas Meehan
Production à la création:

A Broadway, dans les années 60, Max Bialystock est un producteur sans scrupules et sans inspiration. Il finance ses flops successifs en séduisant des petites vieilles pour leur extorquer leurs économies. En vérifiant les comptes du dernier flop en date, une adaptation musicale de Hamlet, Leo Bloom, son nouveau comptable, réalise qu’un producteur malhonnête pourrait gagner beaucoup d’argent avec une pièce qui fermerait avant même d’avoir épuisé toutes ses sources de financement. Il n’en faut pas plus pour allécher Max, qui à son tour convainc Leo, franchement timide et velléitaire, de l’aider à monter la plus mauvaise pièce au monde pour se partager les millions de ses investisseurs octogénaires. Au passage, ils recrutent la standardiste Ulla, une suédoise plantureuse qui chante, danse et fait le ménage, et qui permet à Léo de connaître cet étrange sentiment qu’est l’amour !
Après des nuits de lecture, la navet du siècle est découvert : Springtime for Hitler, une ode au dictateur écrite par Franz Liebkind, un nazi en fuite. C’est le bide assuré dès la page 4 du script tellement l’audience new-yorkaise sera outrée et en… fureur ! Pour garantir l’échec de l’entreprise, Max choisit le metteur en scène Roger DeBris, plus connu pour ses folles exubérances que sa virilité.

Dans Le Dictateur (1940), Chaplin a affronté le nazisme les yeux dans les yeux. N’était-ce pas un peu facile pour Mel Brooks, ou même dangereux dans le cadre du devoir de mémoire, de traiter Hitler comme un Charlot, vingt ans après la guerre, puis de remettre ça trente ans plus tard ?
Bien entendu, Mel Brooks a avant tout recherché l’effet comique provoqué par le choc entre la monstrueuse réalité de l’idéal nazi et la frivolité du monde du spectacle. Et c’est une juste revanche ! Jadis, tout un peuple s’est laissé hypnotiser par des parades de rue, des claquements de bottes et des promesses de lendemains qui chantent. Inconsciemment peut-être, Mel Brooks appelle à la vigilance permanente et au refus de la politique spectacle. Encore ces temps-ci, certains semblent oublier que la vie n’est pas un film hollywoodien.

1 Producers (The) peut-être considéré comme un Top musical



Aucun dossier informatif complémentaire concernant Producers (The)


Version 1

Producers (The) (2001-04-St James Theatre-Broadway)

Type de série: Original
Théâtre: St. James Theatre (Broadway - Etats-Unis)
Durée : 6 ans
Nombre : 33 previews - 2502 représentations
Première Preview : mercredi 21 mars 2001
Première : jeudi 19 avril 2001
Dernière : dimanche 22 avril 2007
Mise en scène : Susan Stroman
Chorégraphie : Susan Stroman
Producteur :
Presse : BEN BRENTLEY of the NEW YORK TIMES says "It's fast, fierce, shameless, vulgar and altogether blissful."
JOHN LAHR of THE NEW YORKER says "Mel Brooks is back, mit a bing, mit a bang, mit a boom."
RICHARD ZONGLIN of TIME MAGAZINE says "What's not to love?"
RICHARD CORLISS also of TIME MAGAZINE says "I wasn't overwhelmed. Just whelmed."
CLIVE BARNES of NY POST says "mammoth old-time Broadway hit"
FRANK SCHECK of HOLLYWOOD REPORTER says "delirious a feeling as you'll ever experience in the theater."
HOWARD KISSEL of NY DAILY NEWS says "so much imagination, so much sheer pleasure."
ELYSA GARDNER of USA TODAY says "most raucous good time to be had."
MICHAEL SOMMERS of STAR-LEDGER says "it will split your ribs with mirth"
JACQUES le SOURD of NY JOURNAL NEWS says "fresh blast of giddy triumph"

Version 2

Producers (The) (2004-11-Drury Lane-London)

Type de série: Original London
Théâtre: Drury Lane Theatre (Londres - Angleterre)
Durée : 2 ans 1 mois 4 semaines
Nombre : 920 représentations
Première Preview : vendredi 22 octobre 2004
Première : mardi 09 novembre 2004
Dernière : samedi 06 janvier 2007
Mise en scène : Susan Stroman
Chorégraphie : Susan Stroman
Producteur :
Avec : Nathan Lane (Max Bialystock), Lee Evans (Leo Bloom), Leigh Zimmerman (Ulla), Nicolas Colicos (Franz Liebkind), Conleth Hill (Roger de Bris), James Dreyfus (Carmen Ghia)
Commentaires : Originally the hugely successful Mel Brooks 1968 film, this musical version opened on Broadway in April 2001 to massive acclaim, winning 12 Tony Awards, becoming the first Broadway show to take $1 million a week at the box office. It ran for 2,502 performances. The original much-acclaimed stars were Nathan Lane and Matthew Broderick. In due course British actor Henry Goodman replaced Nathan Lane and Steven Weber replaced Matthew Broderick, but Henry Goodman lasted just 30 performances before being replaced by Brad Oscar. The London production originally announced Richard Dreyfuss as Bialystock, but he dropped out a week before opening night and Nathan Lane rushed in to take over (at a fee of £39,000 per week!) until January, after which he was replaced with Brad Oscar.
Commentaires longs: With just two exceptions, the London critics fell over themselves with the most lavish praise and every superlative they could muster. There was delight in the fact that, at last, London had a musical “comedy” - no more gloomy revolutions, dubious South American political figures, wars in the Far East or disfigured recluses in opera houses - this was glorious, unadulterated, politically incorrect, fall-off-your-seat with laughter hilarity of the highest order. (The two exceptions found a musical about Hitler and jokes about Jewish producers and gay directors to be distasteful.) The show ran for just over two years, during which time cast replacements for Bialystock included Fred Applegate and Cory English, and for Bloom - John Gordon Sinclair and Reece Shearsmith.
Presse : NICHOLAS DE JONGH for THE EVENING STANDARD says, "A Spiffing knockabout musical comedy"
PAUL TAYLOR for THE INDEPENDENT says, "Unleashes an epidemic of bliss."
MICHAEL BILLINGTON for THE GUARDIAN says, "Intoxicating, time-suspending and slightly guilty pleasure."
CHARLES SPENCER for THE DAILY TELEGRAPH says, "From the opening number, the audience rides a tidal wave of pure pleasure and after three delirious hours one is left stunned by a combination of unstoppable laughter and sheer happiness."
BENEDICT NIGHTINGALE for THE TIMES says, "Mel Brooks, has transformed his celebrated movie into a musical comedy, and as funny a one as I’ve seen."

Version 3

Producers (The) (2008-06-Ronacher Theater-Vienne)

Type de série: Revival
Théâtre: Ronacher (Vienne - Autriche)
Durée : 7 mois 3 semaines
Nombre :
Première Preview : lundi 30 juin 2008
Première : lundi 30 juin 2008
Dernière : dimanche 22 février 2009
Mise en scène : Susan Stroman
Chorégraphie : Susan Stroman
Producteur :
Avec : Cornelius Obonya (Max Bialystock), Andreas Bieber (Leo Bloom), Michael Clauder (Zweitbesetzung Leo Bloom / Ensemble), Bettina Mönch (Ulla), Ines Hengl-Pirker (Zweitbesetzung Ulla / Ensemble), Martin Sommerlatte (Roger de Bris), Karsten Kammeier (Zweitbesetzung Roger de Bris / Swing), Herbert Steinböck (Franz Liebkind / Zweitbesetzung Max Bialystock), Rob Pelzer (Carmen Ghia), Marc Lamberty (Zweitbesetzung Carmen Ghia / Zweitbesetzung Roger de Bris / Swing), Katharina Dorian (Shirley / Küss-mich-fühl-mich / Ensemble), Sabrina Harper (Platzanweiserin / Zweitbesetzung Ulla / Ensemble), Reinwald Kranner (Bryan / Jack Lepidus / Richter / Zweitbesetzung Franz Liebkind / Ensemble), Peter Lesiak (Donald Dinsmore / Zweitbesetzung Leo Bloom / Zweitbesetzung Franz Liebkind / Ensemble), Oliver Mülich (Mr Marks / Kevin / Jason Green / Zweitbesetzung Max Bialystock / Ensemble), Oliver Polenz (Tenor Solo / Ensemble), Stephanie Sturm (Halt-mich-Grapsch-mich / Swing), Anja Taube (Halt-mich-Grapsch-mich / Ensemble), Florian Theiler (Akrobat / Sabou / Zweitbesetzung Carmen Ghia / Ensemble), Nina Weiß (Platzanweiserin / Leck-mich-Beiss-mich / Ensemble), Ahou Nikazar (Ensemble), Rita Sereinig (Ensemble), Manuel Steindörfer (Ensemble), Amanda Thiele (Ensemble), Ellen Wawrzyniak (Ensemble), Bart De Clercq (Dance Captain / Swing), Nils Sundberg (Swing), Marianne Tarnowskij (Swing), Gloria Wind (Swing)

Version 4

Producers (The) (2009-05-Admiralspalast-Berlin)

Type de série: Revival
Théâtre: Admiralspalast (Berlin - Allemagne)
Durée : 2 mois
Nombre :
Première Preview : Inconnu
Première : vendredi 15 mai 2009
Dernière : dimanche 19 juillet 2009
Mise en scène :
Chorégraphie :
Producteur :

 Pas encore de video disponible pour ce spectacle