graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

La Nuit des Rois

de Shakespeare - Adaptation Paul Emond

Mise en scène de Patrick Descamps - Coproduction Altane Theatre, Théâtre de l'Eveil, Kollectif l'Acteur et l'Ecrit, Centre Dramatique Hainuyer - 10 représentations ▪ 20 août ▸ 31 août 2002

Retour à la page précédente

Article complet


Altane Theatre, un collectif d'acteurs


L’expérience que nous avons acquise avec La Mascarade Fantastique, nous avons tenu à conserver la même équipe de comédiens. Ces comédiens se connaissent très bien aujourd’hui et ont pris l’habitude de travailler ensemble ce qui ne peut être que bénéfique pour le type de démarche que nous entreprenons. Vu le nombre de personnages et la rapidité des entrées et sorties contenues dans La Nuit des Rois, nous avons toutefois tenu à élargir notre équipe : une comédienne et un comédien (tous deux formés par Carlo BOSO) nous rejoindront ainsi qu’un musicien interprète.

Ce «collectif» de comédiens est le garant de la réussite du projet car nous tenons à conserver à tout prix les techniques de travail qui ont été les nôtres tout au long des représentations de La Mascarade. Cette méthode de travail implique des raccords journaliers d’environ quatre heures, entre comédiens, avant la représentation du soir. En effet, ces raccords permettent de retravailler les scènes nous ayant semblé trop molles la veille, d’affiner une improvisation née en cours de représentation, de supprimer un lazzo nous étant apparu hors contexte compte tenu du lieu et du public ou encore, de réinjecter un élément d’actualité en fonction des évènements du jour. Fabio Zenoni, notre directeur artistique, coordonne ces raccords, mais nous avons toujours tenu à ce que chacun conserve son regard critique sur le travail en cours. Cette technique implique donc une forte cohésion du groupe et une grande motivation individuelle.

Mais tout ceci concerne essentiellement la phase de travail permanente, qui s‘effectue au fil des représentations. Pour qu’elle puisse se concrétiser, il est indispensable, avant toute chose, que le travail réalisé «en amont» soit solide et qu’il se soit fait dans cette optique de développement. L’invention de ce spectacle se veut collective, émanant des propositions et expérimentations de chacun des intervenants et de la communication permanente entre ceux-ci.

C’est donc à cet effet que nous avons réuni, autour de ce projet, de nombreux spécialistes maîtrisant parfaitement leur univers de travail et aspirant tous à cette même méthode de travail.

Retour à la page précédente

Menu

Top