Je joue ma vie ! – moi c’est du sérieux"... Elles finissent par avouer la raison de leur présence incongrue: Margot est partie après les 18 ans de sa fille, "20 ans de guerre des nerfs, 20 ans de résistance" ; et Claude fuit la vie moche et ennuyeuse des Glaïeuls, sa maison de retraite "où il ne pousse que des chrysanthèmes"."> Je joue ma vie ! – moi c’est du sérieux"... Elles finissent par avouer la raison de leur présence incongrue: Margot est partie après les 18 ans de sa fille, "20 ans de guerre des nerfs, 20 ans de résistance" ; et Claude fuit la vie moche et ennuyeuse des Glaïeuls, sa maison de retraite "où il ne pousse que des chrysanthèmes"." />
 graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

Fugueuses

de Pierre Palmade

- - 6 représentations ▪ 16 juillet ▸ 10 août 2012

Retour à la page précédente

Article complet


Pierre Palmade, auteur


Pierre Palmade naît à Bordeaux le 23 mars 1968 d’un père médecin et d’une mère professeur d’anglais. Il est élevé loin du monde du spectacle et se dirige d’abord vers des études commerciales. Il abandonne pourtant sa préparation à HEC en 1987 pour tenter sa chance en tant que comédien à Paris. Cette même année, à l’âge de 19 ans, il fait sa première apparition télé dans l’émission de France 3, La Classe, un tremplin où il fera dès lors plusieurs prestations.

Dans La Classe, Pierre Palmade rencontre les compagnons qui le suivront durant toute sa carrière, comme Michèle Laroque et Jean-Marie Bigard. Un an plus tard, il croise également le chemin de l’humoriste Muriel Robin qui devient tout de suite sa grande complice. Il écrira pour elle plusieurs one-man show et c’est aussi cette dernière qui interprétera, la première, le rôle de Margot dans sa pièce Fugueuses.

En 1989, il joue dans son premier one man show intitulé Ma mère aime beaucoup ce que je fais au Théâtre du Point Virgule. Il est mis en scène par Sylvie Joly, avec qui il a déjà l’habitude de travailler. En 1991, le jeune homme de seulement 22 ans crée la pièce Pièce Montée pour Jacqueline Maillan, qu’il admire.

Une fois sa carrière lancée, Pierre Palmade combine sa vie d’auteur et sa vie d’artiste comique en balançant entre le théâtre, la télévision et le cinéma. Il continue de jouer dans ses one man show (comme Passez me voir à l’occasion, 1992 ou encore Mon spectacle s’appelle revient, 1995) ainsi que d’écrire pour la scène (Ma sœur est un chic type, 1993) et pour le cinéma (il écrit le scénario de Oui de Alexandre Jardin en 1996).

En 1995, il est dialoguiste pour le film Pédale Douce de Gabriel Aghion. C’est pendant ce tournage que Pierre découvre les véritables talents d’actrice de son amie Michèle Laroque avec qui il formera par la suite un duo à succès dans deux spectacles coécrits avec son éternelle acolyte Muriel Robin (Ils s'aiment, 1996 et Ils se sont aimés, 2001).

En parallèle, Pierre continue sa carrière d’acteur au cinéma dans plusieurs films. On se souvient de lui, entre autre, comme le fiston de Pierre Richard dans le film On peut toujours rêver en 1991 et dans le rôle du barde casse-bonbons Assurancetourix dans l’adaptation cinématographie des aventures de Astérix et Obélix en 1999.

En 2005, Pierre Palmade participe à l’émission de télévision Rendez-vous en terre inconnue qui l’emmène à la rencontre du peuple touareg. L’artiste définit ce moment comme un tournant décisif de sa vie et décide de rompre avec ses habitudes un peu trop festives. La même année, il met en scène deux jeunes acteurs (Brice Hillair et Cédric Cizaire) dans Ils jouent Palmade. De 2005 à 2006 il est le partenaire d’Isabelle Mergault dans la pièce Si c’était à refaire de Laurent Ruquier.

En 2006, il collabore pour la première fois avec Christophe Duthuron avec qui il écrit, à la demande de Pierre Richard, la pièce Père et fils que les deux Pierre interprètent ensemble jusqu’en 2008. Palmade et Duthuron se retrouve en 2007 pour écrire Fugueuses où jouent Muriel Robin et la pétillante Line Renaud. Le 9 octobre 2008, Palmade fait sa grande rentrée sur les planches avec Le Comique, pièce dont il est l'auteur et qu'il interprète avec sa troupe de jeunes comédiens. Dans ce spectacle mis en scène par Alex Lutz , il évoque de manière assez autobiographique, mais avec toute la dérision qu'on lui connaît, son ancienne vie de fêtard.

En 2010, il écrit et joue dans un divertissement diffusé sur France 2, Le Grand Restaurant, dont le deuxième numéro est diffusé sur la même chaîne en avril 2011. Entre temps il revient seul en scène avec un sixième one-man show intitulé J’ai jamais été aussi vieux ! Et son appétit de la scène ne s'arrête pas là ! Il enchaîne à partir du 28 janvier 2011 une nouvelle comédie de et avec Isabelle Mergault, L'Amour sur un plateau au Théâtre de la Porte St Martin à Paris…

On n’oubliera pas de mentionner également le rôle actif de Pierre Palmade au sein des Enfoirés pour l’association de Coluche « Les Restos du Cœur ».

Il est nommé Chevalier de l’Ordre National du Mérite en 2008.

Retour à la page précédente

Top