Tel:   0800 944 44
 graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

Retour à la page précédente


Darren Royston


Mise en scène 1

Merrily We Roll Along (1998-05-Prince Theatre-Outer London)

Type de série: Revival
Théâtre: Prince Theatre (Londres - Angleterre)
Durée : 3 semaines
Nombre :
Première Preview : mercredi 27 mai 1998
Première : mercredi 27 mai 1998
Dernière : dimanche 21 juin 1998
Mise en scène : Nick Bligh
Chorégraphie : Darren Royston
Avec : Marcus Allen Cooper (Franklin Shepard), Marc Joseph (Charles Kringas), Tracy Wiles (Mary Flynn), Barbara Hastings, Suzi Pattison, Johnson Willis, Alison Brooks, Andy Chaplin, Andy Charal, Matthew Lessall, Polly Sands, Michelle Witton
Plus d'infos sur cette production:
Plus d'infos sur ce musical:

Mise en scène 2

Assassins (2000-09-Landor Theatre-London)

Type de série: Revival
Théâtre: Landor Theatre (Londres - Angleterre)
Durée : 1 mois 1 semaine
Nombre :
Première Preview : jeudi 07 septembre 2000
Première : jeudi 07 septembre 2000
Dernière : samedi 14 octobre 2000
Mise en scène : William Chappell
Chorégraphie : Darren Royston
Avec : Paul Brereton (Leon Czolgosz), Craig Adams (John Hinckley), Nick Barnes (Charles Guiteau), Nick Stoter (Giuseppe Zangara), David Bradshawe (Samuel Byck), Lorraine Graham (Squeaky Fromme), Dian Perry (Sara Jane Moore), Cade Siemers (John Wilkes Booth), Samuel Board (Balladeer), Lara Hazell, Isaac Davis
Plus d'infos sur cette production:
Plus d'infos sur ce musical:

Mise en scène 3

Anyone can whistle (2003-01-Bridewell Theatre-London)

Type de série: Original London
Théâtre: Bridewell Theatre (Londres - Angleterre)
Durée : 1 mois 1 semaine
Nombre :
Première Preview : jeudi 02 janvier 2003
Première : mercredi 08 janvier 2003
Dernière : samedi 15 février 2003
Mise en scène : Michael Gieleta
Chorégraphie : Darren Royston
Avec : Paula Wilcox (Cora), Janie Dee (Fay Apple), Edward Baker Duly (Dr Hapgood), James Smillie (Comptroller Schub), Mark Heenehan, Aaron Shirley, Orit Haddad, Simon Masterton.
Commentaires :
The book for this production has been slightly revised by Arthur Laurents - currently in his mid-eighties - now including mentions of mobile phones and lap-top computers, but the general reaction remained the same: the show was a mess, but as an example of early Sondheim, far too interesting to ignore.
Plus d'infos sur cette production:
Plus d'infos sur ce musical:
Top