graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

Entre quatre mains

de et avec Jack Cooper

- -

Retour à la page précédente

Toute la Presse de Entre quatre mains


Sûr de lui, bonimenteur en diable, il interpelle son public, le fait participer, toucher, manipuler. Tous deviennent ainsi complices et observateurs, témoins et bluffés, sidérés et épatés.

Jack Cooper nous garde en haleine à chaque instant et nous entraîne avec maestria de surprises en tours, d'apparitions en substitutions, de disparition en projection, etc. Un spectacle chaleureux et interactif qui laisse un souvenir fort d'instants privilégiés, surprenants et... merveilleux.

Murielle Hublet - plaisir d'offrir – août 2010

On aurait tort de croire qu'un spectacle de magie c'est pour les enfants. Les enfants s'émerveillent bien sûr, mais seuls les adultes peuvent apprécier - vraiment - la valeur, le talent d'un magicien.

Ce soir, au Karreveld, j'approche, de tout près, un grand magicien! Dès le premier 'tour' de magie, je suis étonnée. Ensuite je serai médusée, ébahie, époustouflée, émerveillée, admiratrice, hypnotisée. D'habitude, tous ces pics, ces trèfles , ces coeurs, ces carreaux n'en font qu'à leur tête; ici, pas du tout, les cartes obéissent à leur maître, aux doigts et à l'œil ! C'est le cas de le dire !

Ce petit jeune homme a tout pour plaire. Mais, pas question de se laisser distraire : la salle est attentive, on veut comprendre, deviner ce qui se passe. Entre nous, les spectateurs, on se lance un regard furtif. L'oeil de mon voisin de gauche est plein de points d'interrogation; mon voisin de droite me dit tout bas "Mais comment il fait ? C'est pas croyable !". Et oui, on se dit alors : "Il doit y avoir un truc !". Un truc, une astuce, un tour de passe-passe !

Fantastique ! Ce Jack Cooper affirme qu'il n'est pas sorcier… mais, moi, j'ai des doutes !

Roger Simons – juillet 2010

Retour à la page précédente

Menu

Top