graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

Marka se reprend

De Marka

Une idée originale de Marka - Une production CONCERTS@MARKA.BE - 2 représentations ▪ 7 et 11 août 2014

Retour à la page précédente

Presse - Article complet


A la fois drôle, émouvant et original


A 52 ans, le "ket" de Molenbeek fait le point sur une carrière riche en rebondissements, il se raconte sous la forme d’un seul en scène musical, à la fois drôle, émouvant et original, à voir jusqu’au 31 décembre au Théâtre Le Public, et à déguster dans un Livre/CD Best of.

Séquence nostalgie pour Marka en cette période de fin d’année ! La scène est un défi qui le titille depuis longtemps. Un jour, il décide de passer le pas et de proposer ses services à Michel Kacenelenbogen, le directeur du Théâtre Le Public qui lui ouvre grand la porte. Le petit Serge, né en 1961 dans la commune bruxelloise de Molenbeek, là où les références artistiques se nomment Le Grand Jojo ou JCVD est forcément voué à un destin exceptionnel !

La "Zwanze" comme terreau…

Ce jeune flamand scolarisé en français nous prend à témoin de la singularité de son parcours entre émotions et déconnades, bourrées d’anecdotes savoureuses : ses premières amours footballistiques, les quiproquos linguistiques qui font du "brusseleir" une langue si "goûtue", ses débuts punks avec le groupe "Allez, allez", ses ambitions d’exportation artistique en France, les plaisirs et désillusions du microcosme musical de la fin du siècle dernier… Tout dans son histoire est raconté avec une désarmante sincérité.

A mi-chemin entre le stand up et le concert (secondé par son fidèle ami Aldo Granato à l’accordéon et Antoine Rotthier à la batterie) la sauce prend dès les premières minutes. Ce mix est audacieux et culoté. La mise en scène de Patricia Ide est à la fois sobre et efficace.

Des "tubes" qui ont bien vieilli !

Nous prenons aussi une claque de nostalgie puisque la trame de l’histoire ressuscite "Merci d’avance", son magnifique deuxième album qui lui valut ce fameux contrat chez Columbia et qui a bercé toute notre adolescence:"Accouplés", "La poupée barbue", "Nos amis les riches"… Près de 20 ans plus tard, on est étonné de retrouver aussi facilement les textes de ces chansons que nous fredonnerons tout au long du spectacle, comme une madeleine que l’on laisserait lentement fondre en bouche, délicieux !

L’intimité de la salle contribue certainement à rendre crédible le ton de la confidence. Malgré quelques longueurs inhérentes à l’exercice, son histoire nous captive et nous donne des envies d’ "encore !". Même après un rappel bien enlevé, on en aurait bien pris un peu plus…

Le livre qui accompagne ce spectacle (et vice-versa) permettra de rassasier les plus gourmands grâce à une série d’autres tranches de sa vie mouvementée et à quelques photos, comme autant de clichés témoins de cette trépidante trajectoire. De Molenbeek à Cuba en passant par Paris New York ou… Ruisbroeck, le voyage promet de belles découvertes, sur papier comme sur scène !

RTBF Culture - François Colinet - 12/2013

Retour à la page précédente

Menu

Top