Musical (1928)


Musique: Charles Prentice • Joseph Meyer • Phil Charig
Paroles: Desmond Carter • Douglas Furber • Ira Gershwin
Livret: Douglas Furber
Production à la création:

Bill Barrow, habitué à mener la grande vie, se cache en permanence des créanciers. Maintenant, il est poursuivi par une femme détective, Joy Dean, et son ami Timothy, mais cette fois-ci pas pour ses dettes, mais parce qu’un oncle riche lui a laissé une fortune à partager avec une cousine, Moya Malone. L’héritage est administré par tante Helen, qui tient à ce que Bill lui rende visite en compagnie d’un ami sensible, bien né, capable d’éloigner les chasseurs de fortune et les chercheurs d’or. Il emmène avec lui Francis Moray, baryton en chef à l’opéra, et fiancé de Sunya Berata, la diva très capricieuse de l’opéra. Leur visite à la tante dans le sud de la France, la poursuite d’une diva jalouse, et la romance qui se développe entre Moya et Francis mènent à des situations hilarantes qui parviennent à impliquer une troupe de huit Tiller Girls et les chœurs d’opéra de « Cavalleria Rusticana » et « I Pagliacci ».

Au cours de sa tournée de quatre mois avant de déboucher dans le West End, il y a eu un certain nombre de changements de distribution et des ajouts de chansons et de danses. La version finale qui a ouvert à l’Hippodrome de Londres a été un grand succès, fonctionnant pendant neuf mois et se jouant régulièrement devant des salles combles. Un film a été tourné en 1933 avec Jack Buchanan, Elsie Randolph, Vera Pearce et William Kendall, produit par Herbert Wilcox.

Véhicule pour la star anglaise de la comédie musicale Jack Buchanan (premier rôle masculin dans FUNNY FACE de 1927).

George et Ira Gershwin assistent à la soirée d’ouverture de THAT’S A GOOD GIRL pendant leurs vacances européennes prolongées de 1928. Dans son journal du voyage, Ira le décrit comme un «spectacle dynamique et plein de rires», bien qu’il ne soit pas du tout élogieux envers le librettiste et co-parolier Douglas Furber, qui «a mis son nom (en premier) sur trois de mes chansons et en recueillir les éloges quand tout ce qu’il a fait a été de changer quelques lignes, pas pour le mieux en plus.»

Bien que Buchanan ait réalisé une version cinématographique réussie en 1933, THAT’S A GOOD GIRL n’a jamais été produit aux États-Unis.



We’ve got to find William
The One I’m Looking For
Fancy Our Meeting
Parting Time
Let Yourself Go
Sweet So and So
Tell Me Why
A Marching Song

Aucun dossier informatif complémentaire concernant That’s a Good Girl


Version 1

That’s a Good Girl (1928-06-Hippodrome-London)

Type de série: Original
Théâtre: Hippodrome (The) (Londres - Angleterre)
Durée : 9 mois 2 semaines
Nombre : 363 représentations
Première Preview : mardi 05 juin 1928
Première : mardi 05 juin 1928
Dernière : samedi 16 mars 1929
Mise en scène : Jack Buchanan
Chorégraphie : Anton Dolin • Jack Buchanan
Producteur :
Avec : Jack Buchanan (Bill Barrow), Elsie Randolph (Joy Dean), William Kendall (Timothy), Maidie Andrews (Moya), Kate Cutler (Aunt Helen), Raymond Newell (Francis Moray), Vera Pearce (Sunya Berata)
Commentaires : Les débuts londoniens de Charles Collins et Raymond Newell.
Presse : "Times" commenta que le casting a fait de son mieux avec une pièce presque sans intrigue.

Version 2

That’s a Good Girl (1933-09-Film)

Type de série: Film
Théâtre: *** Film (*** - ***)
Durée :
Nombre :
Première Preview : vendredi 29 septembre 1933
Première : vendredi 29 septembre 1933
Dernière : Inconnu
Mise en scène : Jack Buchanan
Chorégraphie :
Producteur :
Avec : Jack Buchanan (Jack Barrow), Elsie Randolph (Joy Dean), Dorothy Hyson (Moya Malone), Garry Marsh (Francis Moray), Vera Pearce (Suny Berata), William Kendall (Timothy), Kate Cutler (Helen Malone), Frank Stanmore (Malone), Anthony Holles (Canzone)

 Pas encore de video disponible pour ce spectacle