Musical (1943)


Musique: Vernon Duke
Paroles: John LaTouche
Livret: Lynn Root
Production à la création:

Pour son époque, Cabin in the Sky était une fable charmante sur le bien et le mal, prenant son histoire au sérieux et utilisant la chanson et la danse pour faire avancer l’intrigue. C’était tout sauf un musical rempli de clichés. Tout a été façonné avec délicatesse et les cinq rôles principaux de l’œuvre (trois humains, deux extraterrestres) incarnaient les thèmes qui s'affrontaient dans le musical. Aujourd’hui, l’œuvre peut sembler condescendante pour les Noirs, mais il n'y a aucun doute qu’elle a été conçue comme une histoire respectueuse et parfois même solennelle. En raison du «politiquement correct» très répendu aujourd'hui, Cabin in the Sky ne sera probablement plus jamais produit, et le revival de 1964 dans l'Off-Broadway s’avérera sans doute être la dernière version majeure du musical. Mais la version du film de 1943 ainsi que divers enregistrements de la partition garderont la place du musical dans l’histoire de Broadway.

Le pécheur Little Joe (Dooley Wilson) est sur son lit de mort, et sa femme Petunia (Ethel Waters) demande au Seigneur de donner une seconde chance à son mari. Little Joe obtient donc une prolongation de six mois pour se montrer digne d’entrer dans les portes nacrées. Le général de Lawd (Todd Duncan) et le fils de Lucifer (Rex Ingram) veillent sur les procédures et chacun espère être celui qui gagnera l’âme de Little Joe. Malgré sa deuxième chance, Little Joe cède à la tentation quand il est vampirisé par la méchante Georgia Brown (Katherine Dunham), mais tout finit bien quand Little Joe et Petunia sont emmenés dans cette cabine dans le ciel.

Synopsis complet en anglais   


Lynn Root a écrit le livret et l’a apporté à George Balanchine, qui était impatient de mettre en scène une production entière à Broadway. Balanchine a apporté le script à Vernon Duke pour qu'il compose la musique. Il a déclaré: «En lisant le scénario, mon premier réflexe a été de le rejeter, car même si j’admirais la race noire et ses dons musicaux, je ne me croyais pas suffisamment sensible au folklore noir.» Cependant, Duke a fini par accepter le projet mais a insisté pour que l'on choisisse «un parolier avec un contact direct avec les Noirs du Sud». Duke a parlé à Ira Gershwin et E.Y. Harburg mais ils ont tous deux refusé. (Gershwin travaillait sur Lady in the Dark () () et Harburg pensait que le compositeur était «incapable d’écrire le genre de partition dont la pièce avait besoin».)
Duke finit par choisir John Latouche comme parolier et les deux commencèrent à travailler à Virginia Beach. Ils voulaient absorber des aspects de la culture noire locale, mais «ont décidé de rester loin de l’authenticité pédante et d’écrire notre propre genre de chansons 'colorées'».


Acte I
“The General’s Song” (aka “Make Way” and “General’s Entrance”) (Todd Duncan, Saints)
“Pay Heed” (aka “The Man Upstairs”) (Todd Duncan, Saints)
“Taking a Chance on Love” (lyric by John La Touche and Ted Fetter) (Ethel Waters)
“Cabin in the Sky” (Ethel Waters, Dooley Wilson)
“Holy Unto the Lord” (Ethel Waters, Dooley Wilson, J. Rosamond Johnson, Church Members)
“Dem Bones” (Ethel Waters, Helen Dowdy, Church Members)
“Do What You Wanna Do” (Rex Ingram, Archie Savage, Jieno Moxzer, Rajah Chardieno, Alexander McDonald)
“Taking a Chance on Love” (reprise) (Ethel Waters, Dooley Wilson)

Acte II
“Fugue” (Todd Duncan, Saints)
“In My Old Virginia Home (on the River Nile)” (Ethel Waters, Dooley Wilson)
“Egyptian Ballet” (aka “Vision”) (The Katherine Dunham Dancers)
“Love Me Tomorrow (but Leave Me Alone Today)” (Katherine Dunham, Dooley Wilson)
“Love Turned the Light Out” (Ethel Waters)
“Lazy Steps” (dance) (The Katherine Dunham Dancers)
“Boogy Woogy” (dance) (The Katherine Dunham Dancers)
“Honey in the Honeycomb” (Katherine (Katherine Dunham, Boys)
“Savannah” (paroles de John La Touche et Ted Fetter) (Ethel Waters; dansé par Ethel Waters et Archie Savage)
Finale

Aucun dossier informatif complémentaire concernant Cabin in the Sky


Version 1

Cabin in the Sky (1940-10-Martin Beck Theatre-Broadway)

Type de série: Original
Théâtre: Al Hirschfeld Theatre (Broadway - Etats-Unis)
Durée : 4 mois 2 semaines
Nombre : 156 représentations
Première Preview : vendredi 25 octobre 1940
Première : vendredi 25 octobre 1940
Dernière : samedi 08 mars 1941
Mise en scène : George Balanchine
Chorégraphie :
Producteur :
Avec : Katherine Dunham (Georgia Brown), Louis Sharp (Dr. Jones), J. Rosamond Johnson (Brother Green), Georgia Burke (Lily), Ethel Waters (Petunia Jackson), Rex Ingram (Lucifer Jr.), Dooley Wilson (“Little Joe” Jackson), Archie Savage (Imp), Jieno Moxzer (Imp), Rajah Chardieno (Imp), Alexander McDonald (Imp), Todd Duncan (The Lawd’s General), Milton Williams (Fleetfoot), J. Louis Johnson (Dude), Earl Sydnor (First Henchman), Earl Edwards (Second Henchman), Maurice Ellis (Third Henchman), Al Stokes (Devil’s Messenger), Wilson Bradley (Messenger Boy), Dick Campbell (Domino Johnson); Katherine Dunham Dancers: Claude Brown, Talley Beattey, Rita Christiana, Lucille Ellis, Lawaune Kennard, Roberta McLaurin, Alexander McDonald, Jiene Moxzer Harris, Rajah Ohardieno, Evelyn Pilcher, Carmencita Romero, Edith Ross, Archie Savage, Lavinia Williams, Thomas Woosley, J. Emanuel Vanderhans, Candido Vicenti; A. Rosamond Johnson Singers: Wilson Bradley, Rebecca Champion, Helen Dowdy, Clarence Jacobs, Ella MacLashley, Fradye Marshall, Arthur McLean, Louis Sharp, Eulabel Riley, Al Stokes, Laura Vaughns

Version 2

Cabin in the Sky (1943-04-Film)

Type de série: Film
Théâtre: *** Film (*** - ***)
Durée :
Nombre :
Première Preview : vendredi 09 avril 1943
Première : vendredi 09 avril 1943
Dernière : Inconnu
Mise en scène : Vincente Minnelli
Chorégraphie :
Producteur :
Avec : Ethel Waters (Petunia Jackson), Eddie "Rochester" Anderson (Little Joe Jackson), Lena Horne (Georgia Brown), Louis Armstrong (The Trumpeter), Rex Ingram (Lucius / Lucifer Jr.), Kenneth Spencer (The General / Rev. Green), "Bubbles" John W. Sublett (Domino Johnson), Oscar Polk (The Deacon / Fleetfoot), Mantan Moreland (First Idea Man), Willie Best (Second Idea Man), Fletcher Rivers (Third Idea Man ((Moke Fletcher Rivers)), Leon James (dancer) Poke (Fourth Idea Man ((Poke Leon James)), Bill Bailey (Bill), "Buck" Ford L. Washington (Messenger Boy), Butterfly McQueen (Lily), Duke Ellington (Himself (uncredited))

 Pas encore de video disponible pour ce spectacle