Une pendaison de crémaillère qui va dégénérer…

Une comédie familiale hilarante où mensonges, rivalités et adultères nous rappellent que les hommes sont (en général) plutôt lâches, et les femmes (souvent) impitoyables !
Éric Assous dépeint avec un trait d'humour grinçant et incisif les relations entre couples, entre hommes et femmes.

 Cliquez ici pour réserver on-line

 

En quelques mots

Trois frères, dînant ensemble avec leurs épouses, apprennent qu'une ravissante créature qu'ils ont très bien connue a été invitée. C'est aussitôt la suspicion chez les femmes et la panique chez les hommes.
Trois épouses très différentes...
Il y a l'intello désabusée, ayant le verbe aussi facile que le verre. Elle est l'épouse de l'aîné, l'avocat, beau comme un cliché, lâche malgré son assurance.
Il y a la bourgeoise, très snob, aux vêtements griffés. Elle est l'épouse du cadet, le dentiste, très réputé et débordé.
Il y a la bonne fille, un peu nunuche, qui agace les autres. Elle est l'épouse du dernier, au ‘physique moins avantageux que ses frères' et qui dirige une boîte d'informatique.
Et puis, il y a l'invitée surprise qui fait exploser les non-dits et les fantasmes. Une bombe affolant les hommes et dérangeant les femmes, tant elle est belle, libre et jeune.
Éric Assous a voulu traiter de personnages qui nous ressemblent ou qui ressemblent à ceux que nous croisons.

Extrait

«Simenon disait “quand je peins un personnage, je tente toujours de montrer, non pas ce qui le différencie des autres, mais ce qui le rapproche des autres”. A travers cette intrigue qui ménage un petit suspens policier, j’ai voulu traiter de personnages qui nous ressemblent ou qui ressemblent à ceux que nous croisons. Les ordinaires, ceux qui n’ont rien d’exceptionnel. Ni petits, ni grands, ni laids, ni beaux, ni forts, ni faibles. Tout ce qu’ils montrent demeure on ne peut plus humain. La jalousie, la rivalité, l’usure des sentiments, les petites trahisons du quotidien, les arrangements boiteux avec sa conscience. Le ton est à la comédie qui reste selon moi le mode de représentation le plus efficace. »
Éric Assous

Distribution

CREATEURS
AuteurEric Assous
Mise en scèneMartine Willequet
AVEC
MathildeCécile Florin
YvanDavid Leclercq
NicoleCatherine Decrolier
FranckyFrederik Haugness
ChristelleChristel Pedrinelli
DavidFrédéric Nyssen
TaliaLaetitia Chambon
Une production du Théâtre Royal des Galeries

Presse

Comment ne pas être conquis par cette pièce toute en nuances et sous-entendus. Ici le rire et l'intelligence s'accordent avec talent. Avec un zeste de suspense et d'émotion. Les réparties fusent. Les deux bourgeoises un peu coincées au début se lâchent. Catherine Decrolier incarne avec brio, une nunuche plus vraie que nature. Christel Pedrinelli est une parfaite bourgeoise. Les comédiens sont toniques. La mise en scène de Martine Willequet est faite sur mesure pour mettre en avant les trois belles-sœurs et rendre les trois frères constamment en porte-à-faux. Une excellente soirée pour combler notre besoin de rire.

JPD - Lyon-Newsletter.com

Vos Avis

Vidéos

Pas encore de video sur ce spectacle

En savoir plus

Eric ASSOUS est l’un des auteurs français les plus appréciés du public et des artistes, qui donne ses lettres de noblesse à la comédie contemporaine.

Suite

 

Eric Assous aborde avec humour le couple et la fidélité dans ses trois dernières pièces : Les Belles-Sœurs, Les Hommes préfèrent mentir et L’Illusion conjugale…

Suite

 

Qu’est ce qui t’a séduit dans ce texte ?
Je trouve l’écriture excellente et les personnages très bien écrits. Il y a un ton aigre-doux très contemporain. C’est une pièce très cruelle quand on la décortique. Ce sont des couples qui ne sont ni épanouis, ni harmonieux, ni exemplaires… et en même temps on rit énormément car il y a des répliques qui font mouche d’une façon incroyable.
Chaque personnage a sa personnalité, son moteur, son énergie, son caractère, sa place sociale... Les frères ont une complicité et une fraternité très solide. Mais les femmes ne sont pas du tout faites pour s’entendre, elles sont très différentes les unes des autres.

Suite