Si Dieu a une dépression que peut-il faire?
Quel recours?
Qui peut-il aller voir?

"Immédiatement l'image fondit sur moi: Dieu sur le divan de Freud.
Puis la contre image: Freud sur le divan de Dieu.
Dieu et Freud doivent avoir énormément de choses à se dire puisqu'ils ne sont d'accord sur rien... Et ce dialogue n'est pas facile puisque aucun des deux ne croit en l'autre…"
Eric-Emmanuel Schmitt

 Cliquez ici pour réserver on-line

 

En quelques mots

Située dans le contexte de l’occupation nazie en Autriche, cette œuvre brillante met en scène Sigmund Freud, le célèbre psychiatre, et un mystérieux inconnu qui prétend être Dieu.

Anna, la fille de Freud, tente de persuader son père, âgé et malade, de quitter l’Autriche. Il refuse, par solidarité pour les autres juifs. Sur ces entrefaits, Anna est arrêtée pour interrogation par la Gestapo. Resté seul, Freud se désespère, lorsque surgit un curieux personnage. S’ensuit un mordant dialogue où l’on débat de l’existence de Dieu et de justice en ce monde.

Ce visiteur, est-il un fou?
Une projection de l’inconscient de Freud?
Ou bien, véritablement, Dieu lui-même?

Éric-Emmanuel Schmitt maintient habilement le suspense, tout au long de cette pièce incisive.

Distribution

CREATEURS
AuteurEric-Emmanuel Schmitt
Mise en scèneGildas Bourdet
AssitanatElisabeth Lenoir
ScénographieGildas Bourdet
LumièreLaurent Kaye
AVEC
Sigmund FreudAlexandre Von Sivers
Le visiteurBenoît Verhaert
Anna FreudNathalie Laroche
Le naziGérald Wauthia
Une création et production du Théâtre Le Public et du Théâtre de Namur

 


Alexandre von Sivers - Benoît Verhaert

Presse

Pas encore de presse sur ce spectacle

Vos Avis

Vidéos

Pas encore de video sur ce spectacle

Images

Pas encore de galerie de photo sur ce spectacle

En savoir plus

Lorsque que j'eus achevé Le Visiteur, j'en fis - c'est mon habitude - la lecture à mes proches. Deux me dirent que c'était magnifique, le troisième que ça ne l'intéressait absolument pas. Naturellement, ce fut celui-là que j'écoutai et j'enterrai mon texte dans la tombe d'un tiroir sans même une fleur séchée dessus. Plusieurs mois plus tard, l'insistance des deux amis, la curiosité d'un metteur en scène, l'enthousiasme d'un producteur finirent par faire arriver Le Visiteur sur scène.

Suite

 

Adulé en Allemagne, choyé en Italie, honoré par l'Académie française... il est, c'est vrai, un peu snobé par le monde anglo-saxon, qui voudrait lui résister. Difficile. Roman ou théâtre, sur les planches ou à l'écran, il ne signe (presque) que des succès. Quel est donc le secret de ce «serial seller»?

Suite

 

Eric-Emmanuel Schmitt n’est pas l’homme d’une seule passion. Son rêve était de devenir musicien. Il s’est plutôt dirigé vers la philosophie, pour ensuite bifurquer vers l’écriture. Il est aujourd’hui l’auteur francophone le plus vendu dans le monde. Stéphan Bureau l’a rencontré à Bruxelles, centre de gravité de sa création.

Suite

 

Alexandre Von Sivers sur le divan.Il incarne un Freud en proie au doute dans Le Visiteur

Figure incontournable du théâtre belge, Alexandre Von Sivers prend aujourd’hui les traits du père de la psychanalyse dans la pièce d’Eric-Emmanuel Schmitt Le Visiteur. Un face-à-face improbable entre Sigmund Freud et Dieu sur fond de nazisme. Ça mérite analyse…

C’est la première fois que vous jouez une pièce de Schmitt, auteur français à succès installé à Bruxelles. Comment appréhendez-vous son écriture?:

Suite