Entre théâtre, magie, conte et humour,
un spectacle complet parfaitement au point.
"La Voix du Nord"

Luc Apers est un manipulateur de cartes éblouissant et bluffant. Il est aussi un conteur tendre qui met le public dans sa poche, le rire aux lèvres des spectateurs et la stupéfaction dans leurs yeux. Faussement didactique, il explique sans expliquer que l’impossible devient possible à condition d’y croire et de s’entrainer. Mécaniquement il mélange, remélange et remet en ordre croissant n’importe quel jeu. Malicieusement, il persuade qu’il n’y a rien alors même qu’il y a quelque chose tout en prouvant, avec brio, que si il y a quelque chose c’est bien entendu parce qu’il n’y a rien. Tout est ici subtil et les transferts les plus incroyables, les combinaisons les plus inattendues, les chutes les moins conventionnelles, les apparitions les moins probables s’enchainent sans esbroufe.

 Cliquez ici pour réserver on-line

 

En quelques mots

À huit ans, Paul découvre, fasciné, la magie. À dix-sept, il tombe amoureux, mais la belle le quitte malgré ses tours flamboyants. Les années passent. Paul est devenu l’un des meilleurs manipulateurs au monde. Mais sa vanité est aussi grande que son talent… Avec un simple jeu de cartes, un humour pince-sans-rire et une virtuosité à toute épreuve, Luc Apers nous livre un récit émouvant. Brassant le conte, l’humour et la magie, il nous prouve que la réalité ne correspond pas toujours à ce que l’on croit…

Distribution

CREATEURS
AuteurLuc Apers
AuteurBob Carty
Mise en scèneEric de Staerke
ScénographieRob De Schutter
LumièrePeter de Goy
Voix OffOlivier Prestant
AVEC
Luc Apers

Presse

Si vous n'étiez pas au théâtre de Montreuil mercredi soir, vous avez manqué quelque chose ! En effet, Luc Apers a bluffé le public avec son spectacle. C'est l'histoire du petit Paul qui, dès son plus jeune âge, découvre sa passion pour le jeu de cartes. Luc Apers met alors en scène des tours époustouflants.
Mais il ne faut pas s'y tromper, Luc Apers ne fait pas seulement de la magie. Le spectacle du Belge fait partie d'un genre qui n'existe pas vraiment mais qui emprunte « un peu au théâtre, un peu à la magie... » Quoi qu'il en soit, le résultat est très drôle !
Par trois fois, le Belge a dû revenir sur scène à la demande du public.

La Voix du Nord - 20 septembre 2009

“La réalité ne correspond pas toujours à ce que nous voyons”, a rappelé le comédien Luc Apers en entrant dans la peau de son héros, le jeune Paul Cres, magicien en herbe.
Vendredi soir, le public y est entré aussi à sa manière. Invité à rêver à travers l’art de la manipulation des cartes. L’artiste a dénoué quelques ficelles sur grand écran, bousculant et chahutant gentiment les spectateurs depuis la scène. Le propos est resté aussi tendre qu’émouvant quand la prouesse technique de l’artiste a rejoint un message humaniste. A bas l’orgueil et la vanité au bénéfice de l’envie de partager. Paul, l’enfant, se délire de la tentation d’impressionner. Alors que Luc, l’homme, coupe les cartes, met son passé de côté, cherche et trouve l’as de coeur.

Les Dernières Nouvelles d'Alsace - 24 septembre 2010

"Fiston, les tours, ça ne s'explique pas." Le petit Paul Cres veut apprendre à faire des tours de cartes et va parvenir à être un as. À force de travail, il va même séduire Nathalie avec son art. Cette jolie histoire est prétexte pour le Belge, Luc Apers, à nous époustoufler avec ses manipulations.
Avec "La Véritable Histoirede Paul Cres", à La Luna, il présente un spectacle, mi-conte, mi-performance et on se laisse prendre au jeu facilement, d'autant que c'est joliment et simplement mis en scène.
C'est im-pres-sion-nant ! Le public se laisse bluffer et s'embarque dans l'histoire.
Pas de doute, l'illusion est réelle et le spectacle est total, tour à tour drôle, tendre et même un brin philosophique. Un spectacle qui réjouit petits et grands (qui redeviennent petits). Il y a juste ce qu’il faut d’humour pour rendre le personnage sympathique. Mais avant tout, chapeau l’artiste !

La Provence - 24.7.2010

Ce Belge, avec simplicité, esprit et une grande bienveillance installe d’emblée un rapport très chaleureux avec le public et nous tient littéralement captivés par tous ses tours.
C’est l’histoire du petit Paul, un enfant passionné de cartes qui va essayer d’être le meilleur. En racontant cela, notre maître de cérémonie va faire intervenir des spectateurs pour jouer le rôle de Paul à différentes étapes de sa vie ou de la fille dont il est amoureux : Nathalie. Avec beaucoup d’humour et une dextérité incroyable, il passe d’un tour à une anecdote, n’arrêtant pas de nous mener en bateau.
Un écran face à nous permet de voir les cartes de près et d’apprécier la virtuosité de ce manipulateur étonnant. L’illusion est totale et l’expert qu’il est parvient toujours à nous surprendre par une issue improbable ou un rebondissement inattendu. On renonce bien vite à "trouver le truc" tant le savoir-faire est impressionnant.
Evidemment, cette histoire c’est la sienne et le petit Paul c’est lui, on l’aura deviné mais il nous aura fait passer un moment merveilleux dont on ressort complètement bluffés par le magicien et conquis par le personnage.
Magique et même plus encore…

Froggy's Delight - 21 novembre 2011

Faisant alterner le conte et les tours de cartes, Luc Apers nous conduit en un voyage initiatique sur les pas du petit Paul. Chaque tour de cartes se fait support d’histoire. Luc Apers nous raconte avec humour les premiers tours appris dans le secret et la naissance de la vanité qui va avec le talent de son interprète. Il nous parle aussi des jeux à l’école, de la découverte et de la perte des premières amours.
L’habileté du manipulateur n’est pas seulement dans ses mains et la magie de ses tours de cartes. Les mots, l’humour, son sens du contact avec le public et la poésie de Luc Apers nous “manipulent” pour nous conduire vers le cœur.

Théâtrorama - 24.11.2011

Luc Apers nous a d’emblée, petits et grands, émerveillés par son talent, son humour et son style. Mêlant poésie et suspense, il nous a tenus en haleine une heure et demie avec pour seules comparses des cartes à jouer! La complicité d’une caméra permettait à chacun dans le public de suivre avec attention le moindre de ses gestes. Nous étions donc sûrs de découvrir l’un ou l’autre de ses trucs. Mais rien n’a percé. Pas une seule faille dans ce spectacle si bien rôdé! Avec finesse, il nous a même laissé croire que tel u tel truc avait raté. Puis, par une entourloupe dont lui seul (?) a le secret, il retombait sur ses pattes avec un tel brio que nous étions tous subjugués…

L'Autre Rive - 5/4/2010

Vos Avis

Vidéos

Pas encore de video sur ce spectacle

Images

Pas encore de galerie de photo sur ce spectacle

En savoir plus

Pas encore de dossier sur ce spectacle