Irrésistible Nuit des Rois:
du rythme, des chants, du rire
le théâtre élisabéthain en Commedia.

La preuve du pudding, disent les Anglais, c'est de le manger. Et cette Nuit des Rois à l'italienne est des plus gouleyantes. C'est un vrai feu d'artifice d'effets et de surprises, sans que l'on tombe jamais dans la vulgarité ou le tapage gratuit.
(Philip Tirard - La Libre Belgique)

 Cliquez ici pour réserver on-line

 

En quelques mots

Au large de l'Illyrie, deux jumeaux, Viola et Sebastian sont séparés au cours d'un naufrage. Viola réussit à gagner la côte. Mais le pays étant en guerre et parcouru par des hordes de soudards, elle juge plus prudent de revêtir des habits masculins et de se faire passer pour un garçon. Sous le nom de Cesario, elle entre au service du duc Orsino, dont la mâle beauté ne la laisse pas indifférente. De son côté, Sebastian, échoué sur une autre partie de la côte, finit par regagner le duché d'Orsino. Les interventions alternées des jumeaux provoquent des quiproquos en cascade et engendrent la confusion la plus totale parmi leur entourage.

Distribution

CREATEURS
AuteurWilliam Shakespeare
AdaptationPaul Emond
Mise en scènePatrick Descamps
Assistanat mise en scèneMonia Douieb
SupervisionLuca Francesci
MasquesStefano Perocco
CostumesFrance Lomboray
Composition musicaleGaston Henuzet
Direction des chantsPascal Charpentier
AVEC
Eugenia Gonzalez Rosa
Michelangelo Marchese
David Pion
Erico Salamone
Catherine Swartenbroekx
Sandrine Versele
Fabio Zenoni
Coproduction Altane Theatre, Théâtre de l'Eveil, Kollectif l'Acteur et l'Ecrit, Centre Dramatique Hainuyer

Presse

Sur et autour de leur carré de planches, les sept comédiens, accompagné à l'accordéon par Louise La, s'activent avec ferveur et générosité pour faire passer le délicieux imbroglio concocté par Shakespeare. Chassé-croisé d'amours et de tours pendables, clins d'œil à l'actualité, emprunts au flamand et à l'espagnol, c'est un vrai feu d'artifice d'effets et de surprises, sans que l'on tombe jamais dans la vulgarité ou le tapage gratuit.

Consulter article complet

La Libre Belgique - 5/7/2002 - Philip Tirard

Irrésistible Nuit des Rois : du rythme, des chants, du rire : le théâtre élisabéthain en Commedia. Et le rire, loin de niveler, nous fait prendre conscience des différences sociales et culturelles en nous ramenant à notre propre actualité. (Claire Bastidon - La Marseillaise)

L'Altane théâtre a réalisé un gros travail d'adaptation où théâtre italien et génie shakespearien s'unissent dans un très beau mariage. (Télla Boualem - La Provence)

Un panel d'acteurs habitués à jouer ensemble et poussant l'art de l'imrpovisation jusqu'à l'extrême. Ces huit-là ont de quoi nous enchanter : ils ont la fougue, l'envie de faire rire, la rage de jouer et de s'amuser. Et de leur amusement naît le nôtre d'autant plus grand que sous nos yeux nous avons la preuve d'un talent sans faille. ( Le Dauphiné Libéré)

Les gardiens du temple hurlent au sacrilège, les spectateurs applaudissent chaleureusement...les acteurs sont excellents dans ce genre et très à l'aise dans cet exercice alerte, on sort du spectacle émerveillé des ressources quasi inépuuisables d'une oeuvre vieille de quatre siècles. ( Alain Pécoult - AgoraPièces 2002)

Vos Avis

Vidéos

Pas encore de video sur ce spectacle

Images

Pas encore de galerie de photo sur ce spectacle

En savoir plus

L’expérience que nous avons acquise avec La Mascarade Fantastique, nous avons tenu à conserver la même équipe de comédiens. Ces comédiens se connaissent très bien aujourd’hui et ont pris l’habitude de travailler ensemble ce qui ne peut être que bénéfique pour le type de démarche que nous entreprenons. Vu le nombre de personnages et la rapidité des entrées et sorties contenues dans La Nuit des Rois, nous avons toutefois tenu à élargir notre équipe : une comédienne et un comédien (tous deux formés par Carlo BOSO) nous rejoindront ainsi qu’un musicien interprète.

Suite

 

Placée délibérément au service du texte dramatique, la mise en scène sera un élément majeur dans l’élaboration de notre travail. Comme la définit Jacques COPEAU dans un essai publié peu de temps avant l’ouverture du Vieux –Colombier : la mise en scène est un acte créateur : c’est l’ensemble des mouvements, des gestes et des attitudes ; l’accord des physionomies, des voix et des silences ; c’est la totalité du spectacle scénique, émanant d’une pensée unique, qui le conçoit, le règle et l’harmonise.

Suite

 

Egalement passionné par le travail que l’Altane Théâtre effectue avec la Commedia dell’Arte depuis qu’il a vu la « Mascarade Fantastique », Paul EMOND aime travailler sous forme de work in progress avec les comédiens lorsque cela lui est permis.

Suite

 

Nous savons que Shakespeare à bien dû fixer son texte pour l’édition de la pièce, mais, à la relecture, on se rend vite compte qu’en dehors des scènes principales, les comédiens avaient la possibilité d’improviser, de jouer avec les spectateurs, de changer certaines répliques. C’est certainement le cas pour la plupart des scènes qui concernent les personnages populaires.

Suite

 

Toutes les «adaptations» de jeu de la commedia se préparent, se construisent et se mettent en forme avec précision et distinctement. Ce travail se fera bien entendu sous le regard expert de Patrick DESCAMPS qui a choisi de s’adjoindre, pour ce faire, les conseils de Luca FRANCESCHI.

Suite

 

Autre aspect fondamental dans l’élaboration dans un spectacle de Commedia dell’Arte et, tout particulièrement pour La Nuit des rois: la musique.

Suite

 

Stefano PEROCCO a construit nos premiers masques. Ces masques sont magnifiques et ont eu une influence majeure sur l’élaboration de notre premier projet.

Suite

 

Egalement passionné par le travail que l’Altane Théâtre effectue avec la Commedia dell’Arte depuis qu’il a vu la « Mascarade Fantastique », Paul EMOND aime travailler sous forme de work in progress avec les comédiens lorsque cela lui est permis. Or la Commedia exige ce type de travail. En effet, lors de la construction du spectacle, nous fixons les choses essentielles mais le reste est en perpétuelle évolution.

Suite

 

Suite au succès rencontré avec la Mascarade Fantastique nous nous sommes rendu compte que la Commedia dell’Arte parlait plus que jamais aux spectateurs de notre temps. Depuis deux ans maintenant que ce spectacle tourne, la joie et le bonheur de le reprendre grandit à chaque fois. Nous avons tourné en Belgique, en France, en Espagne et nous préparons à nouveau une tournée étrangère importante dans des Festivals internationaux tels que ceux de San Archangelo, Barcelone, Menton, Nantes et Alcala ainsi qu’une tournée conséquente en Communauté française. Nous avons joué 15 jours cet été sur les toits de l’Innovation en association avec Bulles Production et le succès fut vraiment impressionnant: une moyenne de 250 personnes par jour et jusqu’à 400 personnes certains soirs ! En gros, La Mascarade Fantastique frôle à ce jour les 100 représentations et elle a encore de très beaux jours devant elle!

Avant donc de parler plus précisément du «projet Shakespeare», nous vous proposons de jeter un petit regard sur la pratique de la Commedia dell’Arte dont nous avons fait l’expérience et sur ce qui nous paraît essentiel dans ce type de théâtre.

Suite