Seul en scène d'humour vocal et d'humeur théâtrale

Elle est blonde, elle vient de Bruxelles, elle aime les frites, la bière, et nous fait rire avec et sans blague belge. Son compagnon ? Un aspirateur unique, capable de se transformer en friteuse, en garde robe, ou encore, en Mr Patate.

Prix de la Meilleure Scène de l'année par Paris Match Belgique et la RTBF. Elle vient de triompher à Paris pendant un an …

 Cliquez ici pour réserver on-line

 

En quelques mots

Zoé passe le soir de son anniversaire, seule mais ce n'est pas son choix !
Cette femme multi-fonctions va nous raconter son parcours rocambolesque.  
Son aspirateur, partenaire de vie comme de scène, sera-t-il capable de combler cette femme en quête de solitude ?

Zoé incarne cette chanteuse de ménage tel un tourbillon qui ne laisse pas indemne, décalée et délirante à la fois, chanteuse virtuose et auteure ironique qui rit de tout et surtout d'elle-même. Sa quête est rythmée au fil de tableaux-musicaux dont le style s'inspire de chaque situations...

Laissez-vous aspirer par l'histoire d'une vie décapante, truculente, sensitive et incisive !

Distribution

CREATEURS
AuteurZoé Gilbert
Mise en scèneGuila Braoudé
MusiqueJean-Luc Fafchamps
Collaboration artistiquePascal Légitimus
ScénographieFrédéric Trétout
AVEC
Zoé Gilbert

Presse

Zoé Gilbert nous emmène dans sa vie, ses univers, tantôt, triste, joyeux, cynique, pinçant, ironique, mais ne perdant jamais de vue l’humour caustique que les Belges cultivent avec un talent rarement égalé…
Un spectacle 100 % d’authenticité. Une vraie bouffée d’air frais dans la grisaille actuelle.

Renaud Parquet - BFM TV

Sur scène, elle oscille entre une Linda Lemay rock’n’roll et une Maurane espiègle, style diva pas dupe passant du bel canto au jazz, de la ballade à la rigolade, épinglant les amants fous qui se transforment en maris chiants…

Télérama

C’est une ironiste, une acide, une moraliste qui sait tout dire sans s’appesantir en vaines leçons… Ses autoportraits en jalouse, en femme enceinte ou en amoureuse ont une vivacité et une sureté de trait telles qu’on en croise peu dans la chanson actuelle… Elle se révèle une interprète époustouflante.

Le Figaro

Pas de fausse pudeur pour la chanteuse et comédienne qui raconte par le menu ses déboires sentimentaux. … Cette tornade blonde met rapidement le turbo pour nous embarquer dans des situations abracadabrantes, entre son mariage avec un monégasque sénile qui meurt avant de prononcer le fatidique oui, ses galères avec les ASSEDIC, ses séances de gym tonique, ses délires de princesse Disney ou encore un mémorable voyage en low cost.
Entre deux sketches, elle chante «Tout va bien», un titre à ne pas prendre évidemment au pied de la lettre, «9 mois» qui casse franchement l’image idyllique de la maternité, «Bruxelles», une ode passionnée et non dénuée d’humour à sa Belgique natale…

Grandjanin Annie 

Enthousiasmant, allant vers l’émotion ou la fantaisie avec un sens très exact des situations… Son phrasé se joue de toutes les accélérations. Comédienne par ce qui se passe sur son visage, elle vit ses personnages.

Le Monde

Zoé fait déjà figure de révélation de l’année, aux côtés de Anaïs ou Pauline Croze.

Le Soir

De l’humour, la belle en a à revendre ; que ce soit pour raconter de désopilantes histoires de chrysanthèmes, d’amoureuse possessive ou de chipie… La demoiselle est l’un des plus sûrs talents de la nouvelle génération.

Pariscope

En plus d'être hilarante dans ses sketches et dans l'improvisation, Zoé excelle dans le chant. La mise en scène est ingénieuse, et l'équilibre musique et prose est juste comme il faut. Les chansons sont originales, parfois inspirées, comme par exemple de Candy ou la chanteuse Enya.
De l'humour en veux-tu en voilà, un vrai one-woman-musical-show !

Musical Avenue- Paris

Vos Avis

Vidéos

Images

Pas encore de galerie de photo sur ce spectacle

En savoir plus

J'ai fait une formation de pianiste, chanteuse et danseuse classique puis j'ai fait du théâtre. Je me suis finalement éprise de la musique puis je me suis ensuite aperçu que je savais faire rire. J'ai donc été dans des pianos bars dans un premier temps. J’ai notamment collaboré avec des artistes comme Juliette, Arthur H et Maurane. J'ai fait 3 tournées avec elle jusqu'à ce que je signe un album avec Luc Besson, intitulé Tout va bien. L'envie de développer mon côté théâtral m'est venue par la suite. J'avais envie de raconter le parcours de cette femme un peu cabossée parce qu’après tout, le spectacle est inspiré à 85% de ma vie. J'avais également envie de relever ce défi un peu fou de mélange des genres. Le spectacle est à l’image de mes apprentissages : théâtre, musique et humour. Pascal Légitimus collabore avec moi depuis le début. Je l'ai appelé dès que j'ai voulu me tourner vers l'humour. Il m'a principalement aidé dans les chutes et dans les vannes. Il accompagne le projet depuis le départ.