Spectacle œnophile et gourmand

Quel vin allez-vous choisir pour accompagner une aile de raie au beurre citronné? Peut-on servir du Champagne à un enterrement ? Avez-vous déjà testé un Château Laroze à l'hôtel Astoria de New-York? Un rosé chaud dans un endroit horrible à un barbecue raté?
Quand un Romanée Conti fait la conversation avec un Bordeaux en promo...

 Cliquez ici pour réserver on-line

 

En quelques mots

Allié des repas simples ou fastueux, créateur de connivences, libérateur de parole, source d’anecdotes, le vin est au cœur de la vie. Et si on lui consacrait un spectacle !

Tout le monde a ses anecdotes au sujet du vin, des souvenirs bons ou mauvais, de belles et grandes émotions inscrites au fond du cœur ou des épisodes moins glorieux mais néanmoins savoureux, drôles ou piquants. Pour Pascale Vander Zypen et Christian Dalimier, à la fois auteurs et interprètes de ce spectacle, le vin est avant tout symbole de connivence.

Matière vivante par excellence, le vin est également un symbole de la vie, avec ou sans majuscule. Encore un de leurs sujets favoris ! Entre vie quotidienne et vie imaginaire, le duo de comédiens allie les cépages de la littérature française à ceux de la création théâtrale contemporaine, alternant des scènes de leur cru avec des textes de Colette ou de Baudelaire. Un magnifique voyage en perspective, entre truculence, convivialité, humour et... poésie !

Extrait

La connivence avec le public a toujours été un de nos challenges jubilatoires, autant dans les créations que dans les classiques joués par notre compagnie. Le vin est dans notre spectacle, prétexte à développer des scènes théâtrales (ludiques, acerbes, cyniques, comiques et tragiques) à partir de la vie quotidienne, mais il en est aussi, le sujet principal : un élément toujours vivant comme sa matière en perpétuel mûrissement, épanouissement, vieillissement, métaphore de ce que nous sommes, nous, êtres humains.



Parler du vin. faire entrer ce breuvage connu de tous dans des scènes de la vie quotidienne ou dans l'imaginaire, c'est donner une vraie priorité à cette connivence que toujours, nous recherchons puisque, comme le dit Paul Claudel : « Le vin crée une triple communion : communion avec la terre dont il est issu, communion avec soi-méme quand on le goûte, communion avec les autres quand on en parle »



Ce spectacle a d'abord été pensé et créé pour être joué chez des particuliers. Nous avions envie d’avoir un rapport privilégié avec le spectateur. Et prolonger la convivialité après le spectacle. Echanger et partager entre nous ce lien que chacun entretient avec « ce doux génie enfermé sous verre »…



«C'est mon père qui m'a transmis la passion du vin...». «Un petit verre de vin tous les soirs, ça me fait tellement de bien...», « Moi j'ai arrêté de boire ça fait 2 ans...», «Je reviens d'un voyage en Alsace j'ai rencontré des viticulteurs passionnés, passionnants!» Autant de discussions et de ré exions - l'expérience nous l'a montré - qui font vivre l'après spectacle. Connivence réussie... Connivence réussie chez les particuliers en tout cas. Ensuite, le spectacle a été invité une semaine en décembre 2011 au Café Théâtre de la Samaritaine. Le rapport au public, la proximité, la connivence et l’échange que nous recherchions tant restaient intacts !

Le plaisir aussi.

Distribution

CREATEURS
Producteur
AuteurPascale Vander Zypen
AuteurChristian Dalimier
Mise en scèneMarie Paule Kumps
AVEC
Pascale Vander Zypen
Christian Dalimier

Presse

Pascale Vander Zypen et Christian Dalimier aiment le vin. Ils aiment aussi la convivialité. Ils trinquent donc avec leur public tout en enfilant des citations (Bernard Pivot, par exemple), des extraits littéraires (Baudelaire, Colette) et quelques sketches de leur cru. En une heure de dégustation souriante, ils donnent envie de déboucher une bonne bouteille, d’ouvrir un livre écrit avec les sens et de partager le tout en compagnie de gens du même tonneau.

Consulter article complet

Michel Voiturier

"La mémoire de la cave a toujours été sous-estimée par rapport à celle, tant exploitée, dans les romans, du grenier. La grande supériorité de la cave sur le grenier, c'est qu'en plus du passé, qu'ils détiennent l'une et l'autre, …la cave a de l'avenir." Cette citation de Bernard Pivot donne le ton.
On va mélanger ce soir sagesse, philosophie, art de vivre et dégustations en tous genres. Les portes du paradis sont largement ouvertes sur la compagne séculaire de l’homme : l’ivresse. Celle des sens, celle des mots, celle du vin et du champagne, n'en déplaise aux vins jaloux des bulles!

Consulter article complet

Deashelle - Arts et Lettres - 18/11/2013

J’ai pris un plaisir tout particulier à voir ce spectacle pinard, ça m'a fait rire. D’autant plus qu'on a tous vécu ce genre de situations. Je suis sûr que cela vous montera à la tête. De toute façon, c’est un moment parfumé de plaisir intense sans sucre résiduel !

Benoît Raoult - Directeur du Centre culturel d'Eghezée - 19/10/2012

Vos Avis

Vidéos

En savoir plus

Pas encore de dossier sur ce spectacle