Autobiographie musicale
entre claquettes et gants de boxe
à mi-chemin entre Broadway et Bruxelles

Antoine Guillaume est un être à part, un être différent. Jugez plutôt: il aime les comédies musicales anglosaxones... ! En fait, il ne les aime pas. Il en rêve jour et nuit. Et il assume. Comme tout le reste, ou presque!

 Cliquez ici pour réserver on-line

 

En quelques mots

Antoine Guillaume entre en scène et, en habits de lumière, nous livre quelques-uns de ses souvenirs ... Le décevant cadeau d’anniversaire reçu pour ses huit ans, ses goûts musicaux, les strudels de sa mère, la gay pride déguisé en Mary Poppins, l’influence de West Side Story sur sa libido, sa housse de couette Lisa Minelli, ses doudous très particuliers, ses 187 CD de comédies musicales, il avoue tout, sans pudeur et sans complexes.

Ce spectacle à l'humour décapant a été écrit à deux plumes, mais deux plumes qui sont comme deux voix différentes. Celle d'Antoine Guillaume tout d'abord, autobiographie et sincérité oblige, puis celle de Sébastien Ministru.

Ce one-man-show qui en apparence s'attache à explorer l’homosexualité d’Antoine Guillaume, nous en dit beaucoup sur l'homme et l'artiste qu'il est. Alors, bien sûr, il donne des conseils aux mamans qui caindraient d'avoir un fils homosexuel, il règle ses comptes avec l’enseignement et des professeurs qui ne l'ont pas épargné, il évoque avec beaucoup d’ironie ses déboires amoureux…

Extrait

À sept ans, j’ai demandé qu’on m’inscrive à un cours de claquettes. Franchement, je ne pouvais pas être plus honnête. Les claquettes! D’ailleurs «Astuce Truc», pour toutes les mamans qui sont dans la salle… Si, un jour, votre petit garçon vous demande pour apprendre à faire des claquettes : hé bien… c’est qu’il a – sans doute - quelque chose à vous dire. Mais il ne le sait pas encore.

Le plus anormal là-dedans n’est pas que je sois arrivé à ne pas devenir Mike Tyson… Le plus anormal c’est que, déjà tout petit, j’étais ce que je suis maintenant : un type qui aime des chansons que personne ne connaît, chantées par des chanteuses que personne ne veut connaître. Des chanteuses tellement … tellement « tellement » … que les gens croient qu’on les a inventées rien que pour moi.

Je suis atteint d’une forme d’autisme. En musique, je n’entends pas les choses que vous écoutez et j’écoute des choses qu’on ne peut entendre que chez moi.

Distribution

CREATEURS
AuteurSébastien Ministru
Mise en scèneNathalie Uffner
LumièreDominique Maertens
StylismeLaurence Van H
AVEC
Antoine Guillaume
Une production de Mazal asbl

Presse

Dans "Antoine Guillaume assume", on assiste à un impressionnant tour de chant entrecoupé de scènes où il "assume" le fait d’aduler des chanteuses que personne ne connaît, de s’être déguisé en Mary Poppins lors d’une Gay Pride, d’avoir préféré les claquettes à la boxe quand il avait huit ans, de partir en vacances à Disneyland même s’il sait que "ce n’est pas un vrai pays", d’avoir un sac à dos Tigrou et une housse de couette Liza Minelli, etc.
Drôle du début à la fin, ce spectacle mis en scène de manière burlesque mais sans excès par Nathalie Uffner séduit par sa légèreté et son humour. Aucun doute, Antoine Guillaume a sa place à Broadway.

Consulter article complet

La Libre Belgique - Camille Perotti

Avec lui, on en a pour ses sous! Il chante, danse, nous fait hurler de rire et refait notre éducation musicale. Co-écrit avec Sébastien Ministru, son oneman- show croque sans complexe la communauté gay. Ode burlesque et vitaminée à ladifférence. (…) C'est officiel, Antoine Guillaume est une bête de scène! On l'avait déjà remarqué en prince gay dans Cendrillon, ce macho, mais aujourd'hui il est carrément roi dans Antoine Guillaume assume, hilarant spectacle musical co-écrit avec Sébastien Ministru et mis en scène par Nathalie Uffner.

Consulter article complet

Le Soir - Catherine Makereel

Antoine Guillaume sait tout faire : danser, chanter et jouer la comédie. L'artiste aux mille talents le prouve sur la scène du Théâtre Molière à Bruxelles avec son spectacle "Antoine Guillaume Assume". Et démontre qu'il n'a pas froid aux yeux. Aimer inconditionnellement un tas de chanteuses inconnues et improbables? Même pas peur !

Consulter article complet

L'Avenir - 22/12/2011

“ “ Antoine Guillaume Assume ”, c’est l’histoire d’un petit garçon de huit ans qui demande des claquettes pour son anniversaire. Mais il reçoit des gants de boxe. De plus, en grandissant le personnage est fan de chanteuses que personnes ne connaît ”, explique Antoine qui possède quelques ressemblances avec son personnage.
“ Lors de l’écriture du texte, j’ai donné quelques anecdotes personnelles à Sébastien Ministru qui a écrit le scénario. Il les a ensuite transformés et a réalisé toute une histoire. Il est vrai que j’écoute des chanteuses que personne ne connaît comme Ruthie Henshall et Bernadette Peters ”, raconte le jeune comédien de 32 ans.

Consulter article complet

La Capitale - 24/12/2011 - Laurie DIEFFEMBACQ

Vos Avis

Vidéos

En savoir plus

Sébastien Ministru est initialement journaliste de presse écrite. Mais aujourd’hui il est non seulement rédacteur en chef adjoint du magazine Le Moustique mais aussi chroniqueur radio (dans Snooze ou Bang Bang sur Pure FM) et auteur de théâtre. Généralement très caustiques, ses pièces tournent essentiellement autour de l’homosexualité. Ses quatre premières pièces, Un homard ! Où ça ? (1999), eXcit (2001), La fête des mères (2005) et Fever (2006), furent de francs succès mais Cendrillon, ce macho ! (2008) n’eut pas son pareil pour faire parler de lui. Récemment, l’auteur a coécrit avec Antoine Guillaume le spectacle Antoine Guillaume assume ! (2010). Mais qui est Antoine Guillaume ? Sorti tout droit du conservatoire de Bruxelles, il est aussi chanteur et danseur ! Il collectionne les expériences artistiques et a même été professeur de mouvements scéniques au Conservatoire où il travaille encore de manière ponctuelle. Antoine Guillaume assume ! n’est pas sa première collaboration avec Ministru, que du contraire ! À vrai dire, ce jeune homme se retrouve régulièrement dans les pièces de Sébastien Ministru et au TTO… Lumière sur leurs expériences communes !

Dites-nous ce qui vous a poussés vers le théâtre ?

Suite