graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

Monsieur chasse

de Georges Feydeau

Mise en scène de Bernard Lefrancq - Une production du Théâtre Royal des Galeries, dans le cadre de la Tournée des Châteaux - 3 représentations ▪ 2 août ▸ 24 août 2005

Retour à la page précédente

En quelques mots - Résumé long

Quand «Monsieur part à la chasse» c’est, dit-on, pour pouvoir mieux surprendre sa femme en flagrant délit de pécher… dans les bras de son meilleur ami, mais le «chasseur» trompe lui-même sa femme en compagnie d’une maîtresse invisible, femme de …

Donc, il y a 40 rue d’Athènes, à Paris, eau, gaz, garçonnières et gens mariés à tous les étages:
► Duchotel qui trompe sa femme en compagnie d’une maîtresse invisible, femme de Cassagne avec qui il est censé courir le lièvre…
► Moricet, médecin, poète dédaigné des muses, meilleur ami de Duchotel dont il courtise la femme
► Léontine, ladite épouse, qui repousse ses avances, tout en bourrant, en sa compagnie, les cartouches du mari
► Gontran, neveu volage et Bridois, redresseur de torts embrouillé
► Madame de Latour, aristocrate devenue concierge pour avoir fauté en compagnie d’un dompteur et qui, désormais, s’affaire comme entremetteuse.

Est-ce parce qu'il ose aborder, dans cette comédie, la délicate question du désir frustré ? Ou parce que son goût pour les quiproquos, les mécanismes du rire prennent soudain un sens plus profond et se déploie librement avec talent, audace et jeux de réparties plutôt savoureuses ? Quoi qu'il en soit, on ne s’étonnera pas d’apprendre que ce Monsieur chasse ! Était, de loin, aux yeux de l’écrivain, sa pièce préférée.

Feydeau, en effet, tient dans ce vaudeville la dragée haute aux conjonctures les plus cocasses, méchantes, voire violentes. Surréalistes.

Retour à la page précédente

Top