graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

Une liaison pornographique

de Philippe Blasband

- - 3 représentations▪ 16 août ▸ 27 août 2012

Retour à la page précédente

Presse - Article complet


Amour évité par peur ?


Philippe Blasband a écrit une très belle histoire, pudique même.
Les deux personnages sont tendres, élégants dans leurs propos, érotiques dans leurs comportements, vrais, sincères, sympathiques.
Ils se voient tous le jeudis dans le même hôtel, dans la même chambre. Un rendez-vous hebdomadaire sacré!
Comment cette aventure porno-érotico-sensuelle- va-t-elle évoluer ? Passeront-ils du sexe au cœur ? Connaîtront-ils l'amour tout court ? Finiront-ils par vivre ensemble?
(…) Moi qui avais vu, revu et adoré le film avec Nathalie Baye et Sergi Lopez (deux acteurs que j'apprécie tout spécialement), j'avais à la fois une forte envie de voir la pièce de théâtre, une curiosité (comment vont-ils s'y prendre pour créer ce climat si particulier du film ?) et la crainte d'être déçue, ne pouvant pas m'empêcher de comparer avec le film…
Et bien, j'ai adoré la pièce autant que le film, j'ai apprécié tout autant ce nouveau duo Jasmina Douieb-Georges Lini, que celui de l'écran, et j'ai été enchantée de réentendre ces dialogues d'une subtilité rare, ces confidences souvenirs de "elle", de "lui" qui nous racontent - à nous public - l'histoire de cette liaison.
Tout d'abord la mise en scène : pas facile à imaginer, quand on voit la salle de ce nouveau complexe "The EGG", ce "studio" qui ne possède comme "scène" qu'un espace immense vers le haut, immense vers la droite, immense vers la gauche (côté cour, côté jardin)…
Daniel Hanssens réussit par un jeu subtil d'éclairages, avec un seul "accessoire" pour décor (nous vous laissons la surprise !), avec seulement le corps, la parole, les expressions, bref le jeu si naturel, si vrai de ces deux comédiens de talent…
Daniel Hanssens réussit à créer une intimité aussi dense que celle qui était filmée. Dans cet espace immense, c'est un tour de force… ou un tour de magie ! En tout cas, pour ma part, je me suis sentie aussi "embarquée", aussi proche, aussi "au creux de l'histoire" que face à l'écran de cinéma. Le vide autour des deux protagonistes rendait justement leur intimité d'autant plus touchante
Les deux comédiens servent magnifiquement cette belle histoire d'une rencontre, d'une liaison, d'une complicité…
Les deux récits ne sont pas identiques, leurs mémoires réciproques les trahissent, les dévoilent… amour manqué ? Amour évité par peur ? … peur de l'engagement, de la lassitude, de la déception ?...
Une fort belle et interpellante histoire entre un homme et une femme d'aujourd'hui, qui se croisent dans une ville, dans le but bien précis d'assouvir un fantasme. Mais, "vivre" vous détourne toujours des buts bien précis!

Cinemaniacs - 11/2011 - Roger Simons

Retour à la page précédente

Top