graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

Les trois autres petits cochons et Eugène

De Barnabé Henri

Mise en scène: Manon Romain et Barnabé Henri - Un spectacle de la Cie Vivre en Fol -

Retour à la page précédente

Presse - Article complet


«Bravo!» Christian Merveille


«Ces quelques mots pour dire combien je suis admiratif par le spectacle que j'ai vu samedi "Les trois (autres) petits cochons et Eugène".
Le décor est sobre et suggestif, l'éclairage est invisible mais éclaire ce qui doit l'être. Dès le début le cadre est là, on sait que tout peut commencer "Il était une fois…"
Et puis, première surprise, l'apparition surprenante de l'âme de la forêt… Belle image, belle voix, belle présence… et superbe chanson (comme toutes celles du spectacle…Bravo! Et chantées sans micros… audacieux et réussi! J'aime aussi le traitement du son de la guitare au cours du spectacle qui met de la tension musicale...)
Chacun des trois petits cochons est bien campé avec justesse et bonheur. On les envie de pouvoir construire leurs maisons avec leurs envies: quiétude du dormeur, émerveillement du gourmand (gourmet?), sérieux de l'ingénieux.
Et que l'histoire est bien ficelée laissant du suspense, des rebondissements…
Et l'apparition du loup… à faire frissonner… ce loup qui au fil du récit est terrible mais aussi un peu ridicule. Et quelle belle idée que le personnage d'Eugène (un peu Sancho Pansa et Don Quichotte!) qui manie l’épée (quel beau combat !).
Tous ces personnages sont joués de mains de maître. Bravo ! (…)
Bravo pour ce spectacle qui est à la fois une pièce de théâtre, un conte, une comédie musicale, un spectacle de cape et d'épée. Un spectacle qui fait rire et qui s'amuse à faire peur… Ou chacun se retrouve: les grands et les petits, les adultes et les enfants, les gourmands et les dormeurs, ceux qui ont peur et ceux qui font peur, les ingénieux et les rusés… pour une belle réflexion sur le vivre ensemble et la solidarité!
Un spectacle riche et beau dont je garde de belles images et un goût de bonheur. »

Christian Merveille

Retour à la page précédente

Top