Cinq jeunes gens Roméo et Juliette, Mercutio, Tybalt et Paris devront perdre la vie pour que trois vieux puissent continuer la leur… A quoi sert le sacrifice des jeunes gens? Roméo et Juliette n'est pas une tragédie … C'est plutôt une comédie qui tourne mal. Malgré l'interdit de leurs parents, Roméo et Juliette se trouvent, se rencontrent, se marient, font l'amour… Sans le contretemps d'une lettre qui n'arrive pas à son destinataire, l'issue pourrait en être heureuse…. La vie est parfois tragique, mais elle est aussi parfois terriblement bête. La pièce est une course-poursuite, très brève, entre le malheur et le bonheur, et jusqu'à l'ultime péripétie, on ne sait toujours pas qui va gagner."> Cinq jeunes gens Roméo et Juliette, Mercutio, Tybalt et Paris devront perdre la vie pour que trois vieux puissent continuer la leur… A quoi sert le sacrifice des jeunes gens? Roméo et Juliette n'est pas une tragédie … C'est plutôt une comédie qui tourne mal. Malgré l'interdit de leurs parents, Roméo et Juliette se trouvent, se rencontrent, se marient, font l'amour… Sans le contretemps d'une lettre qui n'arrive pas à son destinataire, l'issue pourrait en être heureuse…. La vie est parfois tragique, mais elle est aussi parfois terriblement bête. La pièce est une course-poursuite, très brève, entre le malheur et le bonheur, et jusqu'à l'ultime péripétie, on ne sait toujours pas qui va gagner." />
 graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

Roméo et Juliette

de William Shakespeare

Mise en scène de Daniel Hanssens - Une production du Festival Bruxellons! - 18 représentations ▪ 15 juillet ▸ 28 août 2003

Retour à la page précédente

Article complet


Les sources d'"inspiration" de Shakespeare


La source principale de Shakespeare pour "Roméo et Juliette" est une poésie d'Arthur Brooke appelée The Tragicall Historye of Romeus and Iuliet, écrite en 1562.
Il devrait aussi normalement avoir eu connaissance du conte populaire de Roméo et Juliette publié dans un recueil de William Painter, appelé The Palace of Pleasure, aux environs de 1580.
Et Shakespeare avait certainement lu les trois sources dont s'était lui-même inspiré Brooke pour son poème: Giulietta e Roméo, une nouvelle de l'auteur italien Matteo Bandello, écrite en 1554
▸ une histoire issue d'un recueil appelé Il Novellio, par l'auteur très populaire au XVème siècle, Masuccio Salernitano
▸ Historia Novellamente Ritrovata di Due Nobili Amanti (Histoire Nouvellement retrouvée de deux Amabts Nobles) écrite par Luigi Da Porto et publiée en 1530

Voici encore quelques informations spécifiques:
▸ Dans da Porto, les amants s'appellent Roméo et Giulietta, les deux familles sont les Montecchi et les Capelletti sont à la querelle. Il y a un Frère Lorenz et da Porto invente Marcuccio, Thebaldo et Conte Di Lodrone (le Paris de Shakespeare). Roméo se rend, déguisé en nymphe, à un bal donné à l'occasion du carnaval et ce, dans la maison de son ennemi dans l'espoir de voir une dame qui dédaigne son amour.... Les amants se rencontrent souvent au balcon de Giulietta jusqu'à une nuit où Roméo lui demande d'accéder à sa chambre ... parce qu'il neige dehors! Après cette grosse différence, la version de da Ponto est très proche de l'oeuvre de Shakespeare.
▸ Bandello met beaucoup plus l'accent sur la mélancolie amoureuse dont est atteinte Roméo et sur la querelle entre les familles. Roméo va au bal, non pas déguisé en nymphe, mais simplement masqué, accompagné de plusieurs autres jeunes hommes. Pendant le bal, il enlève son masque et est reconnu, mais il est si jeune et si beau que personne ne l'insulte. On présente dans cette version Mercutio comme un "être audacieux parmi des jeunes filles comme un lion parmi les agneaux..." Bandello introduit aussi le personnage de la nurse et un personnage correspondant au Benvolio de Shakespeare. Ce n'est qu'en quittant le bal que Roméo apprend d'un ami qui est réellement Julietta. Elle l'apprend par une confidence de la nurse... Dans le tombeau, quand Julietta se réveille, elle est à d'abord alarmée par la figure déguisée de Roméo et craint que le Frère l'ait trahie. Dans un deuxième temps, elle le reconnaît et les amants pleurent mutuellement leur malheur. Roméo regrette d'avoir tué Tibaldo et pousse "Julietta à vivre après sa propre mort". Julietta n'écoutera pas Roméo et elle se tue en retenant son souffle
▸ La retranscription du poème de Brooke, long de 3020 lignes, est fidèle à Bandello, quoique Brooke fasse aussi à son tour des compléments à l'histoire. La contribution principale de Brooke à ce que sera la future tragédie de Shakespeare est l'accent qu'il met sur le pouvoir du "blyndfold goddesse'' (la Fortune féroce, c'est-à-dire le hasard féroce) partout dans l'histoire. Ce qui est bizarre dans l'œuvre de Brooke, c'est sa préface où il parle de de désir pas très honnête, de non repect de l'autorité parentale, la honte liée à des contrats volés, et où il montre très clairement la morale qui doit être tirée par un lecteur pieux. Mais sa poésie elle-même montre une compréhension beaucoup plus chaude du jeune homme…

Retour à la page précédente

Top