Tel:   0800 944 44
 graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

Roméo et Juliette, de la haine à l'amour


Musique: Gérard Presgurvic
Paroles: Gérard Presgurvic
Livret: William Shakespeare

Retour à la page précédente


La comédie musicale est assez différente de la pièce originale : le texte élisabéthain d'origine n'est pas utilisé, presque tous les personnages sont au courant du mariage « secret » des deux amoureux, et les morts des deux protagonistes diffèrent selon la production. Le personnage du Comte Montaigu n'apparaît que dans la production anglaise, car dans les autres productions la mère de Roméo est veuve, et de nouveaux personnages tels que La Mort (productions française, belge, néerlandaise, russe, coréenne, taïwanaise et mexicaine), interprétée par une femme dans le spectacle, par un homme dans les clips de Vérone ainsi que Les Rois du monde, et Le Poète (production française) n'apparaissent que par effet dramatique. Lady Capulet voit son rôle augmenté, et représente le plus souvent la voix de la raison. Le rôle de Tybalt a évolué d'un personnage très grave vers un jeune homme inspirant de la pitié, son comportement étant la résultante d'une enfance bercée par la haine.

Acte I
«Toutes les histoires commencent pareil
Rien de nouveau sous la lune
Pour qu’une étoile s’éteigne, il faut qu’une autre s’allume
Bien sûr, la pluie et le hasard, la nuit et les guitares, on peut y croire
Chacun ses mots, et ses regards, toutes les histoires ont leur histoire
N’écoutez pas ce qu’on vous raconte
L’amour, y'a que ça qui compte
On s’aimera toujours, on s’aimera si fort,
Et puis, doucement, sans le vouloir
On passe du cœur à la mémoire
Toutes les histoires commencent pareil
Rien de nouveau sous la lune
Voici celle de Roméo et Juliette (Ouverture)
La haine ancestrale existant entre les deux familles les plus puissantes de Vérone, les Montaigu et les Capulet, se transforme le plus souvent en violence entre les deux parties. N’en pouvant plus, le Prince de Vérone décrète, sous peine de mort, l’interdiction absolue de tout combat dans la ville entre les deux factions (Vérone). De leurs côtés, alors que Lady Capulet et Lady Montaigu dénoncent la violence des deux clans (La Haine), Roméo (le fils unique des Montaigu) et Juliette (la fille unique des Capulet) sont à la recherche du vrai amour (Un jour).
Chez les Capulet, un bal est organisé afin que Juliette puisse rencontrer le Comte Pâris, qui vient de demander sa main (La Demande en mariage, Tu dois te marier). Pendant ce temps, Roméo et ses deux meilleurs amis, Benvolio et Mercutio, traînent dans les rues de Vérone et chantent à tue-tête leur envie de plaisirs simples (Les Rois du monde, La Reine Mab). Plus tard, Roméo confie qu’il a peur. De quoi ? Il ne le sait pas vraiment (J’ai peur). Alors, dans l’espoir de le distraire, Benvolio et Mercutio le persuadent de les accompagner, déguisés, au bal qui se tient chez les Capulet (Le Bal). Là, dès le premier regard que pose Juliette sur lui, Roméo tombe amoureux d'elle, sans toutefois savoir qui elle est exactement (L’Amour heureux). Tybalt reconnaît Roméo, et en informe les Capulet. C’est alors que Roméo et Juliette apprennent par la Nourrice qui ils sont l’un pour l’autre, à savoir l’enfant de leur pire ennemi (Le Bal 2). Dévasté (il aime secrètement Juliette), Tybalt reconnaît qu’il n’est nourri que de haine et de mépris (C’est pas ma faute).
Après le bal, Juliette trouve refuge dans sa chambre et rêve de Roméo (Le Poète), qui finalement vient la courtiser, en prenant de grands risques, dans le jardin des Capulet. Ils échangent des vœux d'amour, et décident de se marier le plus rapidement possible (Le Balcon). Sachant que leurs deux familles ne seront jamais d’accord sur cette union, Roméo se rend chez le Frère Laurent, et le prie de les unir. Ce dernier accepte, espérant que ce mariage scellera la réconciliation entre les deux familles (Par amour).
Le lendemain, Roméo rejoint ses amis, et dit à la Nourrice, dont tout le monde se moque (Les Beaux, les Laids), que le Frère Laurent est d’accord pour célébrer le mariage l’après-midi même. La Nourrice, qui aime Juliette comme sa propre fille, lui annonce la bonne nouvelle (Et voilà qu’elle aime). Finalement, Roméo et Juliette deviennent mari et femme devant Dieu (Aimer).
Acte II
Le lendemain, Benvolio et Mercutio retrouvent Roméo et l'accusent de les avoir trahis (On dit dans la rue). Dans les rues de Vérone, Tybalt cherche ce dernier (C'est le jour). Seulement, il croise d'abord Mercutio, qui le provoque. Refusant de se faire insulter en public, Tybalt le provoque à son tour en duel (Le Duel). Roméo, arrivant soudain, s'interpose entre les deux hommes, et tente de les calmer. Cependant, en se mettant entre ceux-là, Tybalt blesse mortellement Mercutio. Guidé par la culpabilité, la vengeance et l'insouciance de la jeunesse, Roméo tue Tybalt (Mort de Mercutio). Les deux familles, plongées dans le deuil, réclament vengeance auprès du Prince (La vengeance). Finalement, il bannit Roméo de Vérone, et réfléchit à ce que représente le pouvoir (Le Pouvoir). Dans sa chambre, Juliette apprend les deux mauvaises nouvelles par sa Nourrice. Elle se retrouve partagée entre l'amour pour son cousin et celui qu'elle éprouve pour son époux. De son côté, Roméo se réfugie chez le Frère Laurent. Il estime que le bannissement est pire que la mort (Duo du désespoir).
Plus tard, Roméo et Juliette passent leur nuit de noces ensemble, puis, au petit matin, Roméo quitte sa bien-aimée pour se rendre à Mantoue (Le Chant de l’alouette).
À peine son mari parti, Juliette apprend par ses parents qu'elle épousera le Comte Pâris le lendemain matin (Demain). Malgré tout, elle refuse de se plier à leur volonté. Déçu par l'attitude de Juliette, le Comte Capulet chante néanmoins son amour profond pour sa fille (Avoir une fille). Dans sa chambre, Juliette se demande pourquoi elle doit obligatoirement obéir à ses parents (Pourquoi). Alors qu'à Mantoue, Roméo se languit de Juliette, cette dernière rend visite au Frère Laurent. Ce dernier imagine un plan qui, espère-t-il, apportera une fin heureuse pour les deux amoureux et leurs familles (Sans elle).
Juliette fait mine d'accepter le mariage avec Pâris, mais, la nuit précédente, elle boit un poison préparé par le Frère Laurent qui lui donnera l'apparence de la mort (Le Poison). Le lendemain, Juliette est déposée dans le caveau familial, espérant trouver Roméo auprès d'elle à son réveil. Malheureusement, le message du Frère Laurent informant le jeune homme de la tromperie ne lui parvient pas, et il apprend, à la place, la mort de Juliette par Benvolio (Comment lui dire ?).
Dévasté, il se rend dans le caveau familial des Capulet, trouve ce qu'il croit être la dépouille de son épouse, et la Mort tue Roméo (la Mort de Roméo). Peu après, Juliette se réveille et ne peut que constater le suicide de son époux. Elle s'empare de la dague de Roméo, et s'en sert pour se poignarder (la Mort de Juliette). Le Frère Laurent fait alors irruption dans le caveau, et découvre les cadavres des deux amoureux. Il ne comprend pas pourquoi Dieu a accepté que l'histoire se termine de cette façon, et en vient à douter de sa foi (J’sais plus).
Finalement, et en mémoire de l'amour de Roméo Montaigu et de Juliette Capulet, les deux familles, se sentant responsables de la mort de leurs enfants, se réconcilient pour dorénavant vivre en paix (Coupables).

Retour à la page précédente

Top