Tel:   0800 944 44
 graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

Aida


Musique: Elton John
Paroles: Tim Rice
Livret: David Henry Hwrang • Linda Woolverton • Robert Falls

Retour à la page précédente


La comédie musicale d'Elton John et de Tim Rice a triomphé à Broadway. Trouver des places a longtemps tenu du miracle tant le succès populaire a été important.
Elle a même remporté 4 Tony Awards, celui de la meilleure musique originale, des meilleurs décors, des meilleures lumières et son interprète, Heather Headley, celui de la meilleure actrice.
Mais quel parcours semé d'embûches pour en arriver là. Rarement un musical de cette envergure a eu un accouchement aussi long et difficile.
D'écritures en réécritures, de décors chamboulés en acteurs remplacés, elle aura fait couler beaucoup d'encre. Sans parler de la fameuse colère publique d'Elton qui s'était levé et avait quitté la salle lors de la première car l'on avait pas respecté son désir de retirer une partie qu'il jugeait trop "techno" et qu'il n'avait jamais écrite.
Après Broadway, Aida a fait un triomphe en Hollande et en Allemagne, sans parler du Japon.
Un musical a découvrir de toute urgence…

Tout a commencé le 1er avril 1996, lorsqu'une maquette chantée par Elton John a été présentée aux directeurs de Disney.

Scott Irby-Ranniar
dans 'The Lion King"


A cette époque, on pensait que la création du musical se ferait dans le courant de l'année 1997. Des sneak-preview eurent lieu devant des enfants en juin 1996 et enfin une autre présentation aux directeurs de Disney prit place le 16 décembre 1996. L'un des participants à cette représentation work-in-progress était Scott Irby-Ranniar, qui jouait le jeune Simba dans production de Broadway de "The Lion King".

En plein triomphe du Roi Lion - ouvert depuis le 13 novembre 1997 - des auditions pour Aida se déroulèrent les 8 et 9 décembre 1997 pour les danseurs et les 11 et 12 décembre pour les chanteurs aux studio Chelsea.

Dans les appels d'offre de ces castings, on parlait de répétitions durant l'été 1998 et d'une première à l'automne de la même année. Une nouvelle série d'audition se tint à Atlanta le 1er avril 1998 et enfin à New-York durant la première semaine de mai 1998. Le cast est issu de ces trois séries d'auditions.
Etant constitué de 19 chansons environ, les spectacle a été budgété à 15 millions de dollars et devait conquérir le grand public. Les directeurs de Disney ne voulaient pas appeler le spectacle Aida et c'est de cette époque que date le titre du musical: Elaborate lives.

On avait aussi décidé depuis bien longtemps que le spectacle serait dirigé par Robert Jess Roth et chorégraphié par by Matt West, collaborateurs habituels des studios Disney.

L'annonce officielle par Disney du planning de création de Elaborate Lives date du 12 février 1998: le spectacle aurait sa première à l'Atlanta's Alliance Theatre Company avec Kenny Leon, directeur artistique du théâtre, comme co-producteur, à savoir que l'Alliance toucherait des royalties si le show se jouait dans d'autres salles par après...

Heather Headley (Aïda)

Pourquoi cette démarche bizarre? Stuart Oken, vice président du département création théâtrale de Disney et initiateur des discussions avec l'Alliance, dit que Disney avait choisi l'Alliance parce qu'il voulait qu'il voulait jouer dans un théâtre qui faisait partie d'une "communauté".

Oken était aussi inquiet du fait qu'Elaborate Lives serait fort différente des productions précédentes de Disney en ce sens qu'elle était plus dirigée vers les adultes.

Peter Schneider, du département création théâtrale de Disney, mit clairement les choses à plat: les représentations d'Atlanta ne déboucheraient pas obligatoirement sur une série à Broadway. Bien sûr, si tout se passait bien, on pourrait imaginer une série à Broadway au printemps 1999. Il fallait aussi pouvoir disposer d'un théâtre proposant une profondeur de scène de plus de 12 mètres...

Thomas Schumacher, vice-président exécutif du département création théâtrale de Disney, souligna, comme Oken, que Elaborate Lives était un show différent des précédents - Beauty and the Beast et The Lion King. Il attira l'attention sur le fait que cette fois toute l'attention avait été placée sur l'histoire et sur la musique bien plus que sur les décors et les costumes. Le fond avant la forme.

L'élément central du décor à l'époque était une pyramide gigantesque pilotée par ordinateur et qui se transformait au cours du spectacle en différents décors: un bateau sur le Nil, les marches du Palais, une cellule de prison, ...

Elle a été pensée et réalisée par Imagineering  qui est responsable des constructions des parcs d'attractions de Disney et des effets spéciaux de ses films. Une "journée portes ouvertes" eut lieu le 8 août 1998 pour présenter un slide show des différents éléments de décor et les croquis des costumes de Ann Hould-Ward...

Sherie Rene Scott (Amneris)

A la fin juin '88 on annonça que Heather Headley, qui jouait le rôle de Nala dans la version de Broadway de The Lion King, jouerait le rôle-titre d'Aida. Le rôle d'Amneris avait été attribué à Sherie Rene Scott. Début juillet, Mary Bentley-Lamar, Pamela Gold, et Rich Herbert se rajoutèrent à la distribution presque complète de 28 personnes... 

Restait un rôle en balance, et pas des moindres: le troisième rôle-titre, le numéro trois du triangle amoureux, Radames. A la mi-juillet, on annonça qu'il s'agirait Hank Stratton.

A côté de cela, l'équipe de création se composait du scénographe Stanley A. Meyer, de la créatrice lumière Natasha Katz et de Ann Hould-Ward aux costumes. Le directeur musical était Paul Bogaev, assisté de Steve C. Kennedy comme ingénieur du son.

Les répétitions d'Elaborate Lives débutèrent le 21 juillet 1998 à New-York pour s'achever le 22 août. La troupe se déplaça alors à l'Alliance où il allaient découvrir le décor qui avait été monté en leur absence.

Le jeudi 3 septembre 1998, Kenny Leon et Tom Schumacher proposèrent aux participant d'une conférence de presse d'assister à la présentation de deux numéros d'Elaborate Lives: l'ouverture et le duo entre Rames et Aïda. Ce que l'on considère comme étant la première représentation du show complet en public date en fait du dimanche 13 septembre 1998. Il s'agit d'une avant-première réservées aux dirigeants et aux clients de sponsor de l'Alliance, the NationsBank.
L'accueil fut magnifique: une standing ovation.

En fait, la première publique aurait du dater de la veille, le samedi 12 septembre. Le show avait bien débuté devant un public d'invités de Disney et devant le directeur général de Disney Michael Eisner. Mais cela a vite terminé en cauchemar. Au milieu du premier acte, la pyramide s'est bloquée et n'a plus rien voulu faire d'autre que déverser du liquide hydraulique sur la scène!!! La fin du spectacle (les deux tiers) a donc été présentée en version de concert...

On eut ensuite une représentation aux profit de deux association de lutte contre le SIDA, le 16 septembre. La pyramide ne tomba en panne que quelques minutes durant l'acte II et le show fut accueilli par une nouvelle standing ovation.

Malgré ces présentations non officielles de Elaborate Lives un peu chaotiques, les previews officielles débutent le 17 septembre. La "Opening night" eut lieu le 7 octobre et le spectacle a été joué à Atlanta jusqu'au 8 novembre 1998.

A la fin de cette série d'Elaborate Lives à Atlanta, Heather Headley (Aïda) retourna à Broadway pour The Lion King. Sherie Scott (Amneris) rejoint la troupe du nouveau musical de Kander et Ebb Over & Over au Signature Theatre d'Arlington.

L'histoire allait-elle continuer?



Retour à la page précédente

Top