graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

Retour à la page précédente



Musical (1926)


Musique:
Paroles:
Livret:

Première vraie revue de Joséphine BAKER, après son triomphe quelques mois auparavant dans la célèbre Revue Nègre

Superbe « Tanagra » aux jambes élégamment longues, Joséphine Baker, dite la « Perle Noire » embrase les planches du music-hall parisien. Par son talent provocateur. Actrice, chanteuse, instrumentiste, elle est la première femme à se produire presque nue. Cet érotisme flamboyant enchante et déroute le public, fasciné par les jeux multiples de la séductrice.
Paul Derval, directeur des Folies-Bergère, décrit ainsi le moment le plus étonnant du spectacle dont il est le créateur :

« Une immense boule, couverte de fleurs, descendait du cintre lentement et venait se poser au milieu des musiciens. La boule fleurie s’ouvrait en deux : Joséphine apparaissait alors presque nue, sur un miroir. Elle dansait, puis la boule se refermait à nouveau sur la glace et les câbles d’acier la remontaient lentement dans la coupole du théâtre. »

La « Perle noire » fait scandale mais elle est adulée par le Tout-Paris des arts. Elle inspire des artistes peintres tels que Kees Van Dongen, Leonard Foujita et Henri Laurens, ou affichistes tels que Jean Chassaing et Paul Colin. Et Pablo Picasso, aussi, bien sûr.

Joséphine Baker engage le romancier Georges Simenon comme secrétaire. Il ne fut pas le seul à aimer ses audaces.





Aucun dossier informatif complémentaire concernant Folie du Jour (La)










 Pas encore de video disponible pour ce spectacle





Top