graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

Grandes étapes Festival Bruxellons!

Une folle aventure née il y a 20 ans déjà...

Comme vous êtes nombreux à nous être fidèles depuis le début, replongez dans vos souvenirs...

Retour à la page précédente

«Si l’on ne peut plus imaginer une éducation qui ne soit pas nationale, je ne peux imaginer une forme de théâtre contemporain qui ne soit pas populaire»

Jean Vilar

Le Festival Bruxellons! a été créé il y a 18 ans, en 1999, et se déroule chaque été, au Château du Karreveld à Molenbeek-Saint-Jean.

Tout est parti d’un constat assez simple. Bruxelles peut se targuer d’une vie culturelle riche et diversifiée. Mais durant l’été, tous les théâtres font une pause de 3 mois, véritable exception parmi les capitales européennes.

Les belges qui ne peuvent prendre de vacances, mais aussi les touristes qui fréquentent massivement notre capitale l’été, ne peuvent admirer le talent de nos artistes des arts de la scène.

Bruxellons! a donc voulu briser cet état de fait et proposer durant l’été des œuvres mettant en pleine lumière les talents très divers des artistes belges des arts de la scène: comédiens, chanteurs, metteurs en scène, scénographes, … et auteurs.

Dès le début, nous avions décidé que l’évolution du Festival se ferait en 4 étapes:

image

Etape 1 - Théâtre d'été

Ce furent nos premières années avec entre autres les créations de Le Songe d’une Nuit d’été de Shakespeare, Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, Le Malade Imaginaire de Molière, Les légendes de la Forêt Viennoise de von Horvath, …

Nous présentions à côté de cette grosse création, 3 à 5 spectacles d’artistes belges. Bruxellons! proposait à cette époque 35 représentations devant 8.000 spectateurs environ.

image

Etape 2 - Festival de théâtre

Nous abandonnons quelques années la création pour créer un véritable festival, vitrine – subjective – de la création belge francophone.

Il s’agissait d’un vrai pari: les spectateurs vont-ils assister à 5 à 10 spectacles durant l’été à Bruxelles?

La réponse est clairement oui: nous avions plus de 400 abonnés 10 ou 13 spectacles! Le Festival propose à cette époque environ 15 accueils de spectacles d’artistes belges pour une soixantaine de représentations.

image

Etape 3 - Elargissement et retour à la création

Le Festival étant devenu un vértiable succès, nous avons décidé de l'élargir, de l'ouvrir plus encore...

Nous imaginons 6 lignes directrices pour ce Festival bruxellois qui se déroule maintenant symboliquement du 11 juillet (Fête de la Communauté Flamande) au 27 septembre (fête de la Communauté Française):

  • Retour de la création: 2 ou 3 spectacles sont des créations du Festival (joués de 10 à 25 fois)
  • Vitrine subjective de la création belge francophone: accueil d’une quinzaine de spectacles d’artistes belges francophones
  • Ouverture linguistique: programmation d’un spectacle néerlandophone et surtitrage (NL et ANG ) de certains spectacles du Festival
  • Ouverture à une plus large accessibilité: parking et places pour personnes à mobilité réduite, 5 spectacles audio-décrits (20 places offertes par spectacle à l’asbl Audioscenic à destination des déficients auditifs), …
  • Création section Jeune Public: 6 spectacles Jeune Public proposés en journée et permettant aux artistes participant aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy de «tester» leurs créations.
  • Création Tournoi Bruxellons!: les deux dernières semaines sont consacrées exclusivement à un tournoi de théâtre amateur permettant ainsi à des troupes de théâtre amateur de jouer dans les installations professionnelles du Festival. Cela permet aussi d’amplifier l’ouverture du Festival et son ancrage local.
image

Etape 4 - Les «Musicals»

Le Festival Bruxellons! veut aussi devenir une référence européenne des «musicals». La comédie musicale version anglo-saxonne ou germanique (d’où le terme « musical ») a, selon nous, un niveau artistique proche de l’opéra et n’est en rien comparable avec les médiocres - toujours selon nous – comédies musicales françaises ‘grand public’. Depuis 2015, la création principale est un ‘musical’ avec une grande distribution (plus de 40 comédiens, musiciens, chanteurs, danseurs) joué 25 représentations.

Nous travaillions à cette quatrième étape depuis maintenant sept ans. Il a fallu réunir des équipes artistiques suffisamment solides et polyvalentes pour créer l’environnement essentiel à cette forme artistique: la fusion des arts théâtraux et musicaux. Et de la danse! Et de la technique!

Les deux premières années de cette quatrième étape ont été couronnées d’un énorme succès artistique, critique et populaire (malgré l’énorme handicap de la «mauvaise image» de Molenbeek dans l’Europe entière suite aux attentats). Nous avons proposé La Mélodie du Bonheur de Rodgers et Hammerstein et Evita d'Andrew Lloyd Webber.

Nous avons invité durant ces deux éditions de nombreux artistes, producteurs et détenteurs de droits pour qu’ils puissent évaluer concrètement du niveau artistique de nos créations. Leurs avis ont été unanimement enthousiastes. Nous avons maintenant accès, si nous le voulons, à certaines œuvres dont les droits d’adaptation nous avait été jusqu’alors refusés.

Les attentats de Bruxelles nous ont obligé à lever le pied pendant un an, été durant le quel nous avons proposé un des «tubes» du théâtre belge francophone: Bossemans et Coppenolle. Cela s'imposait, le Château du Karrevled se situant à 200m su stade du 'Daring'. Nous sommes ensuite repartis avec notre démarche de créaton de «musicals» avec la création mondiale en français de Sunset Boulevard en 2018 et My Fair Lady en 2019.

L'aventure continue...

Top